Excite

La fiche métier d'un astronome

Le travail d’un astronome est surtout un travail de recherches et d’observation. Un astronome exerce principalement dans les laboratoires, le CNRS ou les laboratoires universitaires lors de recherches astrophysiques. L’astronome peut se spécialiser dans un thème précis comme la qualité du ciel depuis divers environnements différents, en zones urbaines comme dans le désert.

Côté métier : un astronome peut intervenir dans la fabrication ou la conception de spectrographes ou de télescopes. A l’inverse, un astronome théoricien vise les théories physiques ou mathématiques, pour mieux comprendre le passé et l’état actuel. Son outil de travail principal est un ordinateur ultra puissant. L’astrophysicien, quant à lui, effectue de nombreux déplacements pour effectuer ses mesures et les confronter avec ses homologues étrangers.

Côté études : pour être astronome, il faut compter au minimum cinq ans d’études, soit à l’université, soit dans les Grandes Ecoles. Pour ce qui est de l’université, il faut opter pour un master de recherche en physique-chimie, voire en mathématiques. Il y a par exemple le master en astrophysique plasma corpuscules à Bordeaux 1 ou le master en astrophysique, sciences de l’espace, planétologie à Toulouse 3. Ensuite, il faudra passer un doctorat dans un observatoire ou un laboratoire d'astronomie. Pour les Grandes Ecoles, il faudra passer par les classes prépa sup/math spé avant de passer le concours d’entrée de l’École nationale des sciences géographiques ou de l'Ecole normale supérieure.

Côté salaire : malgré des études longues et de faibles débouchés, les salaires restent modestes avec 1500€ net pour un maître de conférence, 2500€ pour un astronome professeur et 4000€ en fin de carrière au CNRS.

Un métier passion

Pour être astronome, il faut être avant tout passionné. Les études sont longues et dans des domaines très spécifiques, tels que la physique, la chimie et les mathématiques. Les débouchés restent faibles et les salaires relativement bas par rapport au nombre d'années d'études et aux efforts fournis. Aussi, mieux vaut-il être passionné et se spécialiser dans un thème précis, comme la science du ciel par exemple.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018