Excite

Au Japon, vous pouvez louer un ami à l'heure

Au Japon, la carrière et le dévouement au travail priment, du coup la solitude fait des ravages et certains ont du mal à nouer des amitiés. L'une des conséquences les plus courantes est le Kodokushi, ou la « mort dans la solitude », quand les aînés, délaissés par des enfants trop impliqués dans leur carrière, finissent leur vie sans aucune compagnie.

Mais la solitude ne touche pas seulement les seniors. Toutes les générations sont touchées. Les horaires de travail à rallonge ne facilitent pas les loisirs et les relations professionnelles se muent rarement en amitiés. Ce qui a donné une idée de business à certains Japonais.

Ainsi est née l'agence Client Partners. Celle-ci loue les services d'êtres humains à l'heure, à la soirée, à la journée voire au week-end. Plusieurs formules sont proposées mais le service le plus demandé reste celui des amis à louer. Selon l’agence, la plupart des clients qui ont recours à ce service reconnaissent « une certaine timidité voire des difficultés à aller vers les autres ».

Toutefois, pas question d'aller au-delà de la relation amicale. Client Partners se défend véhément de flirter avec le proxénétisme. Pour l’agence, il s'agit de mettre en relation des gens qui ont du temps et des facilités à aller vers les autres avec ceux qui ont plus de mal à nouer des amitiés. « Ces personnes n'ont pas confiance en eux, du coup ils vont faire d'avantage attention au regard des autres », explique un employé de Client Partners.

La presse nippone fourmille d'autres exemples de Japonais englués dans la solitude et incapables de trouver quelqu'un à qui se confier, avec qui pratiquer ses activités favorites ou s'afficher. Or, si la culture confucianiste pousse de nombreux Japonais à masquer leurs sentiments, la solitude dans les lieux publics reste mal vue. D'où le besoin de nombreux hommes et femmes de faire appel régulièrement ou ponctuellement à ces amis de location.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018