Excite

Botaniste : une vocation pour hauts diplômés

Le métier de botaniste est accessible après de longues études scientifiques. Il s'adresse à des personnes passionnées et volontaires, mais également très mobiles car les déplacements sur le terrain sont nombreux. Ecosystème, évolution des espèces, reproduction des végétaux, mutations, faune et flore n'ont aucun secret pour le botaniste. Une profession captivante puisqu'elle associe recherche et enseignement.

Le botaniste est un chercheur qui étudie la science végétale, passionné par son domaine de recherche. Il se consacre à l'étude des conséquences d'un milieu ambiant sur la flore, en laboratoire et sur le terrain. Il travaille également en lien avec le monde industriel puisque ses recherches donnent des indications précieuses sur l'utilisation des plantes tant le domaine pharmaceutique, cosmétiques, agro-alimentaire mais également en parfumerie par exemple. Le botaniste travaille aussi en lien étroit avec les professionnels de l'agriculture, de l'écotourisme ou encore de l'horticulture. C'est dire si les domaines concernés par la botanique sont variés.

Ce chercheur se doit de connaître parfaitement les outils informatiques et les technologies les plus pointues qu'il s'agisse de communication et d'information. Il est appelé à donner des conférences de par le monde, à tenir compte de ses travaux lors de colloques, et à publier régulièrement dans les revues scientifiques. La connaissance de la langue anglaise est donc un minimum.

Pour devenir botaniste, il faut avoir suivi une formation en université et être au moins titulaire d'une Maîtrise en Biologie des organismes et des populations (mention biologie végétale). Un DEA Biologie cellulaire et moléculaire végétales est un plus. Ainsi diplômé, le candidat au poste de botaniste devra préparer une thèse de Doctorat. Il s'agit donc d'un cursus réservé aux étudiants prêts à suivre des études longues.

Quel salaire ? Quelle évolution de carrière ?

Bien que haut diplômé, le botaniste ne perçoit pas un salaire extrêmement élevé, comme peut le déplorer tout chercheur en France. Mais un botaniste est avant tout un passionné, et c'est dans ses travaux qu'il trouve tout l'intérêt de sa carrière. Un botaniste débutant peut prétendre à un salaire annuel brut compris entre 27000 et 29000 euros.

Le botaniste peut évoluer en cours de carrière puisqu'il a la possibilité de devenir Professeur d'Université. Là encore, le salaire reste tout à fait moyen. Un jeune Professeur peut espérer gagner 30 à 32000 euros bruts par an.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018