Excite

Ces CV que les recruteurs écartent immédiatement

Première bourde possible lors de votre approche épistolaire ou électronique de l’entreprise, les CV avec une photo inadaptée. L’insertion d’une photo dans un CV n’est pas obligatoire, elle est très peu souvent recommandée d’ailleurs et donc son absence n’est donc pas synonyme de l’élimination de votre candidature.

En revanche, « une photo ridicule », oui, selon Sylvain Massebœuf. « On ne pose pas avec son animal de compagnie ou dans son jardin avec un verre à la main, relate le directeur senior. On se dit que la personne n’est pas lucide ou qu’elle est trop décalée par rapport au monde du travail. » Idem pour les photos sexy qui elles sont tout de suite jugées inappropriées. « On fait du recrutement, pas des castings », ajoute-t-il. La photo doit être prise dans un cadre neutre et vous présenter dans une tenue sobre. « Elle est là pour mettre en valeur le candidat dans une tenue professionnelle », précise Louise Enescaux.

Les CV par trop excentriques sont également rédhibitoires et à bannir absolument. Vous pensiez vous différencier en ayant recours à une profusion de couleurs, cinq polices différentes et des motifs bariolés ? Erreur ! En faisant cela, le signal que vous envoyez est celui d’un candidat extravagant.

« Une personne présentant, par exemple, une photo trop exubérante ne correspond pas forcément au registre de candidats que je recherche », illustre Céline Lachenal. À moins de postuler sur un emploi de créatif, l’excentricité est à bannir d’un CV. « C’est trop farfelu et ça ne passe que pour des emplois dans la communication ou la création », estime Sylvain Massebœuf.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018