Excite

Ces CV que les recruteurs excluent tout de suite

Tout d’abord, il s’agit des CV à l’orthographe douteuse ou calamiteuse voire totalement catastrophique. Une orthographe approximative est en effet un repoussoir pour les recruteurs dans la plupart des cas. « Une ou deux coquilles, ça passe mais de grosses fautes dans les intitulés de poste, le nom des entreprises et les termes anglophones, c’est rédhibitoire », indique Céline Lachenal.

Un péché qui sera d’autant moins pardonné aux titulaires d’un diplôme de l’enseignement supérieur, notamment aux anciens étudiants de Lettres ou de Sciences Humaines. « Cela montre un manque de rigueur et l’absence de relecture », complète Sylvain Massebœuf. Pour parer à vos lacunes de français, n’hésitez pas à utiliser le correcteur d’orthographe sur votre ordinateur, mais aussi demander à votre entourage de relire votre CV avant de l’envoyer. De plus, des conseils utiles peuvent également sortir de cette confrontation.

Ensuite les CV sans coordonnées sont une bourde relativement courante, mais toujours rédhibitoire. « Lorsqu’on prend connaissance d’un CV, on procède par blocs de 20 secondes, dévoile Céline Lachenal. Si le CV est intéressant, on passe à une minute. » Vous l’aurez compris, le temps du recruteur est compté. Il n’a que quelques secondes pour évaluer votre candidature.

L’erreur la plus grossière serait d’oublier d’indiquer ses coordonnées. Pas grave, pensez-vous : le recruteur peut me contacter par mail et me les redemander. Ce serait oublier la pile de centaines de candidatures qu’il reçoit chaque jour. « Si nous devons passer du temps à retrouver des coordonnées, c’est mal engagé pour le candidat » avertit Céline Lachenal.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018