Excite

Retrouver un travail après 45 ans

Pour les seniors, le marché du travail est difficile, c'est pourquoi toute aide est appréciable. En plus du Pôle Emploi, les collectivités territoriales proposent des structures comme les 'Maisons de l'emploi'.

Certaines associations comme l'Avarap pour les cadres ou les associations d'anciens élèves, peuvent aider, et certaines caisses de retraite complémentaire organisent des dispositifs d'accompagnement pour les chômeurs.

Bien entendu, Internet est une mine avec par exemple SeniorAvenue qui propose aux seniors un profil personnalisé. Un coach de carrière peut aussi aider pour un coût qui doit rester inférieur à 7000 € pour 4 à 6 mois d'accompagnement.

Le bilan de compétences est indispensable. On peut commencer seul en retraçant l'histoire détaillée de sa carrière. On commence par la fin des études et nos aspirations à cette époque-là. Puis 5 ans après, et ainsi de suite.

Le fait de retrouver ses joies et ses rêves, permet de retrouver ses réussites et ses points forts, mais aussi une certaine fierté qui nous rendra plus convaincant. Cette réflexion se termine par l'avenir et ce qu'on en attend.

Les compétences doivent être présentées de façon positive, en faisant ressortir ce qu'elles supposent de savoir-faire. On étudiera 3 ou 4 des pistes ainsi dégagées, dont une pour le plaisir, et une qui est la suite directe de notre carrière.

Le CV sera rédigé de façon positive, sans indication d'âge, de nombre d'enfants ou de photo et il ne devra être remis qu'en dernier recours. Les prétentions salariales doivent être réalistes, sans pour autant se dévaloriser.

Photo : lci.tf1 (lci.tf1.fr)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017