Excite

Contrôleur du service public des voyageurs

Le métier de contrôleur du service public des voyageurs s'exerce dans différentes structures. Cette fonction est accessible à partir d'un concours territorial, en externe comme en interne. On les appelle aussi agents de contrôle de ligne de transport. Ils sont rattachés à la direction des déplacements et des transports. Ils dovent passer le concours sur le lieu où ils désirent travailler.

La mission principale du contrôleur du service public des voyageurs tient au fait de devoir contrôler la validité des titres de transport, il aide et renseigne les voyageurs. Il doit sans cesse se tenir au courant des changements de législation concernant le titre en lui-même, mais aussi le mode de contrôle. Il doit connaitre le règlement et la juridiction des infractions, ainsi que celui des usagers. Il est important aussi qu'il connaisse les techniques de gestion des conflits, de médiation et les techniques de communication.

Son savoir-faire doit lui permettre de vérifier la validité des titres et les grilles tarifaires. Il informe les voyageurs de la réglementation et des conditions de validité, il l'informe clairement de la nature de l'infraction, il la qualifie, et dresse le procès-verbal. Il doit savoir calmer le jeu en cas d'agressivité et enfin, il devra rendre compte aux autorités et services compétents et leur transmettre l'amende.

Il doit savoir dialoguer et être à l'écoute des gens qu'il rencontre. Il doit avoir le sens de l'aide aux personnes pour d'une part renseigner les passagers, mais aussi afin d'aider les personnes non valides. Il faut aussi qu'il ait une parfaite connaissance du réseau, des horaires et des particularités du service. Il peut être amené à établir des rapports de fonctionnement, mais aussi des suggestions d'améliorations dont il informera les acteurs institutionnels. Il va souvent devoir faire des rapports d'activités, réaliser des suivis statistiques simples.

Conditions de travail

Le contrôleur du service public des voyageurs travaille souvent en extérieur, dans les espaces publics comme les gares, les arrêts de bus ou dans les transports urbains. Il travaille avec des horaires irréguliers et souvent en binôme. Les principales contraintes sont liées au travail les dimanches et jours fériés et en soirées. La station debout peut vite devenir pénible et elle demande une bonne santé. Il faut qu'il soit respectueux de la déontologie et qu'il sache s'adapter à toutes les situations ainsi qu'à tout type de personnes différentes avec tact et calme. De plus, il doit travailler en uniforme.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018