Excite

Critique gastronomique, un si bon métier !

Devenir critique gastronomique est un chemin difficile, qui nécessitera beaucoup de courage, pour parvenir à l'exercer et à gagner sa vie. Il n'y a pas vraiment de formation, plutôt des compétences à acquérir.

Parmi les deux principales compétences nécessaires pour exercer ce métier, il faut tout d'abord s'y connaître en cuisine, être capable d'apprécier un plat, mais aussi de juger de la façon dont il a été préparé.

Le critique gastronomique devra aussi juger du service dans un restaurant, du décor, de la présentation, etc. C'est pourquoi, une bonne connaissance du milieu hôtelier peut être un atout. Être cuisinier de métier ou avoir une formation ou une expérience en hôtellerie seront donc un bon départ pour apprendre le métier.

L'autre compétence très importante est de savoir transmettre, par écrit, l'envie de goûter à un plat ou un autre. D'autre part, la responsabilité du critique gastronomique est importante puisque son opinion peut faire ou défaire la réputation d'un restaurant.

C'est ainsi qu'une solide formation de journaliste peut également être un atout pour exercer ce métier. Il existe aussi une formation universitaire, une licence pro, Métiers des arts culinaires et des arts de la table.

Mais tout cela ne fera pas la réussite dans ce métier très difficile. Il faudra se faire une réputation, s'imposer auprès des journaux ou des guides, et avoir une réputation inattaquable.

Actuellement, il existe certaines possibilités pour se faire connaître, qui n'existaient pas il y a quelques années, comme tenir un blog consacré à la gastronomie, dont la notoriété sera un atout.

Photo : Hotel de la Paix Genève (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017