Excite

Cumul emploi-retraite, les règles changent

Selon les derniers chiffres de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), 385 000 retraités cumulent leur pension et une activité en France.

Aujourd'hui, il est possible de demander le versement des pensions relevant d'un régime de retraite et poursuivre ou démarrer une activité relevant d'un autre régime. Par exemple, un salarié peut toucher sa retraite auprès du régime général et continuer ou commencer une activité artisanale, commerciale ou libérale. Avantages de l'opération : il touche sa pension de salarié tout en acquérant de nouveaux droits puisqu'il cotise dans le régime où il continue à travailler et ce quel que soit le montant de sa retraite de salarié et celui de ses nouveaux revenus de non-salarié.

Mais à partir du 1er janvier, date de mise en œuvre de la réforme des retraites les règles vont changer. Tout d’abord, pour pouvoir obtenir le versement de votre retraite dans un régime quelconque, il faudra cesser toutes vos activités professionnelles en même temps. Ensuite, votre nouvelle activité ne vous permettra pas de vous constituer de nouveaux droits à retraite, vous cotiserez donc pour rien. Enfin, vous pourrez cumuler votre pension de retraite en totalité avec vos revenus d'activité seulement si vous remplissez certaines conditions (avoir l'âge du taux plein, c'est-à-dire 65 ans, progressivement porté à 67 ans ; ou avoir fait liquider ses retraites à taux plein). Sinon ? Vos pensions seront réduites.

Conséquence, si vous avez déjà atteint l'âge de la retraite et que vous souhaitez profiter des règles actuelles du cumul emploi-retraite et donc ne pas cotiser pour rien, vous devez impérativement demander la liquidation de vos pensions avant le 1er janvier, quitte à poursuivre votre activité ou en reprendre une nouvelle ensuite.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017