Excite

Dame de compagnie : un métier qui revient de loin

Autrefois, le métier de dame de compagnie était destiné le plus souvent aux jeunes filles de bonne famille désargentées qui, grâce à leur bonne éducation, était capables d'être d'une compagnie agréable pour toute personne confrontée à la solitude.

Avec l'augmentation du nombre de personnes âgées et la solitude grandissante à tous âges, ce métier est en train de reprendre une nouvelle jeunesse et il entre dans la catégorie des métiers d'aide à la personne. Ce métier ne demande pas de compétences particulières, mais plutôt des qualités personnelles d'écoute et de patience.

Le métier consiste donc à tenir compagnie à une personne âgée ou handicapée en discutant avec elle, en l'écoutant beaucoup et en lui apportant du réconfort si le besoin s'en fait sentir. On peut aussi lui faire la lecture, l'emmener en promenade, l'accompagner dans des visites de musées ou d'exposition, et, d'une façon générale, dans ses distractions favorites.

Cette activité peut s'exercer pour quelques heures, par demi-journées ou le week-end, et la rémunération se fait généralement à l'aide de chèques emploi service (CESU). Le salaire se négocie de personne à personne, mais la base se situe le plus souvent à partir de 10 € de l'heure, congés payés (10 %) inclus.

Les personnes recherchant une dame de compagnie et celles qui proposent leurs services, peuvent se rencontrer tout simplement à l'aide d'une petite annonce placée dans les commerces locaux, les journaux locaux ou par le bouche à oreille. Des offres peuvent également être déposées à l'Anpe sous le code métier Rome 11112 ou sur le site dame-de-compagnie.com, par exemple.

Toutefois, lorsque les deux personnes habitent à proximité, il est très important de savoir faire la part des choses et de ne pas confondre l'amitié qui pourrait naître avec l'activité professionnelle.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017