Excite

Quelles démarches pour un traducteur freelance ?

Les démarches pour un traducteur freelance découragent de nombreux candidats à cette profession qui attire en même temps. Elle présente l'avantage de pouvoir être exercée de chez soi sans nécessiter de gros investissement. De plus, elle permet de s'occuper de sa famille et d'éviter les trajets quotidiens et le temps perdu.

Avant de décider de s'installer en freelance, il est nécessaire de bien déterminer son projet. Il faudra faire un bilan de ses compétences et de ses motivations avant d'entreprendre les démarches pour traducteur freelance nécessaires pour exercer ce métier dans de bonnes conditions. Un stage en langues étrangères peut compléter les acquis afin d'être plus performant.

Cette activité peut être exercée sous deux statuts. La profession libérale ou entreprise individuelle ou bien encore l'entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (E.U.R.L.) ou l'auto-entreprise sont les deux principaux statuts qui peuvent convenir à l'exercice de cette activité.

Le premier statut est très simple, il ne présente pas d'obligation bancaire particulière, ni d'obligation de capital de départ. L'inscription se fait simplement à l'URSSAF. Il est nécessaire de se renseigner sur les charges obligatoires en matière de santé, de retraite et au niveau de la fiscalité. Il est obligatoire de s'inscrire dans les huit jours après le début de son activité. Une fois l'inscription effective, la personne reçoit un certificat détaillant l'activité en question, le code APE et les numéros de SIRET et de SIREN. Un certificat provisoire est remis lors de l'inscription et permet d'exercer. Dès lors, le travailleur freelance peut émettre des factures, payer ses charges et être payé par ses clients.

Le statut d'auto-entrepreneur est un statut privilégié puisqu'il permet de ne payer que peu de charges au départ. Cependant, celui-ci n'est adapté qu'aux travailleurs qui ne dépassent pas un certain chiffre d'affaires. L'inscription peut se faire via Internet en quelques minutes. Un formulaire est à remplir et la démarche est totalement gratuite.

Petits conseils pour réussir

Une fois les démarches pour traducteur freelance effectuées, il faut garder en tête quelques astuces et conseils. Il faut être professionnel dans toutes les démarches et faire bien attention à l'image que l'on souhaite véhiculer. En effet, c'est cette image qui déterminera vos futurs clients à vous faire confiance. Il faut avoir un CV parfait, car il vous permettra de démarcher des clients avec tous les atouts en main.

Il faut aussi faire de la prospection. Les sites spécialisés dans ce domaine comme ProZ peuvent être un bon tremplin surtout lorsque l'on est débutant. Il faudra alors passer les tests obligatoires. Il est indispensable d'apprendre à bien gérer son emploi du temps et à avoir une bonne organisation. Déterminer l'ordre des priorités est essentiel. Il ne faut pas hésiter à demander conseil à des professionnels confirmés.

Il ne faut pas négliger des travaux souvent peu appréciés comme le classement des devis et des factures. Il est indispensable d'avoir un matériel informatique fiable ainsi qu'un site Internet afin de se faire connaitre et de présenter ses compétences.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018