Excite

Départ à la retraite : le complément Agirc ou Arrco

Ce fut l'un des grands sujets de polémique de l’année 2010 et promet de l'être encore à la prochaine occasion. La rémunération des retraites fait ainsi régulièrement parler d'elle. Pourtant, beaucoup en parlent, mais peu savent réellement ce qui se cache derrière. C'est notamment le cas des retraites complémentaires auxquelles chaque salarié cotise mois après mois.

Ainsi, lors du départ à la retraite, ces revenus complémentaires viennent s'ajouter aux versements légaux. Leur origine, la cotisation durant toute la vie active à la retraite de base et à l’Arcco et pour les cadres, à l’Agirc.

Sous ces deux dénominations, Arcco et Agirc, se cachent donc les complémentaires retraites du système légal. Ces compléments sont perçues lors de la cessation de l’activité professionnelle salariée et à la condition de ne pas être indemnisé au titre de périodes de chômage ou de maladie. Pour y avoir droit, la demande doit être adressée quatre mois avant la date de cessation d’activité auprès de la caisse.

À partir de là, le point de départ de la retraite complémentaire est fixé au premier jour du mois civil qui suit le dépôt de la demande, sauf avis contraire du demandeur. Il est bon de savoir que ces compléments de retraites peuvent être majorées, tout comme la pension de réversion, sous certaines conditions. Pour y avoir droit, il faudra fournir les documents nécessaires. Dans le même temps, il ne faut pas hésiter à solliciter sa caisse pour connaître les différentes modalités.

Photo : billjacobus1 (www.flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017