Excite

Départ à la retraite : les démarches

A la CRAM et la CNAV (Caisse Régionale d’Assurance Maladie et Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse), les choses sont suffisamment bien programmées pour que – selon l’année de naissance des salariés – chacun reçoive les précieuses pièces en temps et en heure. En cas de manquement, il est toujours possible de demander un relevé de carrière par courrier ou sur Internet sur retraite.cnav.fr.

Bien entendu, il convient d’informer l’employeur en respectant un préavis. Pour un salarié dont l’ancienneté est supérieure à deux ans, le préavis est de deux mois, et de un mois si l’ancienneté est comprise entre 6 mois et moins de deux ans.

La démarche pour partir à la retraite est relativement simple puisqu’il suffit de retirer un formulaire de départ à la retraite dans un point retraite ou auprès de la Sécurité Sociale ou encore sur le site de la CNAV. Reste à l’adresser accompagné d’un justificatif d’identité, du dernier avis d’imposition, d’un RIB ou RIP. Si, après un mois, le salarié n’a pas reçu d’accusé de réception, il est impératif de le réclamer.

Il peut arriver qu’un rejet soit adressé au futur retraité, mais le courrier mentionne toujours les motivations de la décision et les voies de recours.

Les démarches doivent être entreprises au moins quatre mois à l’avance, 6 mois pour les cadres, et mieux vaut que le premier jour de la retraite coïncide avec le début d’un trimestre.

Une indemnité de départ à la retraite est due à tout salarié présent depuis au moins dix ans dans l’entreprise. C’est cette ancienneté qui en déterminera le montant.

Photo : FaceMePLS (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018