Excite

Devenir boucher charcutier, c’est choisir un métier d’avenir

Il existe encore des métiers qui recrutent et sont perpétuellement en recherche de personnel, en particulier dans les métiers de bouche. Devenir boucher charcutier est un moyen d’accéder à l’un de ces métiers qui ne connaissent pas le chômage, à la rémunération attrayante et qui permettent d’accéder à la gestion d’une petite entreprise.

Un métier exigeant

Le rôle du boucher charcutier est de préparer et vendre de la viande et de la charcuterie, mais avant cela, il doit choisir et acheter la viande dans les abattoirs ou auprès des grossistes, puis il doit la travailler, la conserver dans des conditions d’hygiène et de sécurité optimales, et la proposer à sa clientèle.

Sécurité et polyvalence

Devenir boucher charcutier nécessite l’apprentissage de nombreuses règles de sécurité, aussi bien en ce qui concerne le traitement, la préparation et la conservation de la viande, que pour l’entretien des locaux et celui des nombreux outils et instruments particulièrement tranchants et dangereux qu'il utilise.

Il est nécessaire d’avoir le goût du travail bien fait, d’apprendre à manier les outils avec dextérité, mais il faut aussi posséder de bonnes capacités physiques et être résistant à l’effort, car le rythme de travail est particulièrement rude.

En plus de ses capacités physiques, le boucher charcutier est un commerçant et il doit donc être aimable, souriant, savoir établir des relations de confiance avec ses clients et les conseiller sur la façon d’utiliser les produits qu’il commercialise.

Des formations de tous niveaux

Plusieurs formations permettent de devenir boucher charcutier, à commencer par le CAP de boucher et celui de charcutier-traiteur et, en alternance, le certificat technique des métiers de boucher, mais aussi le Bac Pro boucher-charcutier-traiteur.

On peut ensuite obtenir, en 1 an, une mention complémentaire d’employé traiteur, et le brevet professionnel qui s’obtient en 2 ans, après un CAP ou un Bac Pro, ou le Brevet de maîtrise, en 1 an après le BP.

Le savoir-faire : une valeur reconnue

Avant de choisir de devenir boucher charcutier, il faut savoir que la base du métier est un savoir-faire artisanal qui se transmet par la formation permanente assurée par des professionnels. Ainsi, la grille de classification des emplois de la convention collective de la boucherie ne tient pas compte de l’ancienneté, mais seulement de la qualification de chacun.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017