Excite

Devenir notaire, pour les amateurs d'études longues

Pour qui souhaite accéder à une carrière de notaire, autant aimer les longues études. Mais le prix en vaut la chandelle.

Devenir notaire pour remplir un rôle de conseil et de contrôleur, aider les familles dans une acquisition ou une vente et authentifier leurs actes, ou accueillir le testament d'une personne souhaitant partager ses biens avant de mourir… voici une bien noble tâche. Pour y parvenir, sept années après le Baccalauréat sont indispensables.

En début de carrière le salaire d'un notaire est tout à fait moyen : de 1400 euros il peut atteindre 1800 euros. Certes, en fonction de la renommée de l'étude pour laquelle il travaille, du nombre d'affaires traitées, un notaire peut – après quelques années – percevoir des revenus très élevés.

Deux cursus sont possibles pour devenir notaire

La formation professionnelle, tout d'abord, est accessible après un Master 1 Droit. Au bout d'une année, les candidats obtiennent le diplôme d'aptitude à la fonction de notaire. Ils peuvent donc déjà se prévaloir d'un titre convoité : notaire stagiaire. Mais avant de devenir notaire, il reste à effectuer – dans une étude – un stage de deux années. C'est ensuite seulement que le titre de notaire est acquis. En début de carrière le jeune diplômé est notaire assistant.

Il est tout à fait possible et courant de se préparer au métier de notaire en suivant une filière universitaire, là encore après un Master 1. Mais toutes les universités ne dispensent pas cette formation. Il faut choisir une université parmi les vingt ayant signé une convention avec le CNEPN (Centre National d'Enseignement Professionnel Notarial). Les études durent deux ans. C'est à l'issue que le candidat obtient le DSN (Diplôme Supérieur de Notaire) et commence sa carrière en tant que notaire assistant.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017