Excite

Le point sur le diplôme de maître-nageur

En France, les piscines déplorent l’insuffisance de personnes qualifiées pour travailler en tant que maître-nageur. Pour pouvoir exercer ce métier, il faut être détenteur d’au moins un des brevets suivants : BCB, BNSSA et BEESAN. Quelles sont les étapes à suivre pour obtenir un diplôme de maître-nageur ? Les réponses en quelques lignes.

Le brevet du surveillant de baignade (BSB)

Ce diplôme donne droit à son détenteur de travailler en tant que surveillant de baignade dans les centres de loisirs et de vacances. Il est valable sur cinq ans, après quoi il faudra obligatoirement repasser quelques tests pour en prolonger la validité. Pour passer le brevet du surveillant de baignade, il faut être majeur, titulaire du PSC1 (diplôme de formation aux premiers secours) et avoir un certificat médical attestant ses bonnes conditions physiques. L’examen comprend entre autres des épreuves de sauvetage, des parcours en nage libre avec des obstacles et des épreuves théoriques.

Le brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique (BNSSA)

Avec un BNSSA, l’on peut travaillant en tant que surveillant de baignade des piscines privées, des plages privées et publiques et aussi comme assistant du maître-nageur dans les piscines publiques. L’examen pour ce diplôme d’assistant du maitre-nageur comprend plusieurs épreuves pratiques dont quatre sont éliminatoires et une preuve théorique. Un titulaire du BNSSA doit suivre chaque année un recyclage en secourisme (PSE). La validité de ce brevet doit être renouvelée tous les cinq ans.

Le brevet d’État d’éducateur sportif des activités de la natation (BEESAN)

Le titulaire de ce brevet aura le titre de maitre-nageur sauveteur (MNS). Non seulement il pourra travailler en tant que surveillant de baignade dans les piscines et les plages, mais en plus il peut donner des cours de natation. Pour obtenir le BEESAN, il faut suivre un an de formation à temps complet ou trois ans de formations modulaires. L’examen final se compose d’une épreuve technique, une théorique et une pédagogique. Tous les cinq ans, le maître-nageur sauveteur doit renouveler son diplôme par un certificat d’aptitude à l’exercice de la profession de MNS (CAEPMNS).

Le BEESAN devint BPJEPS AAN

Le diplôme du maître-nageur sauveteur, le BEESAN, a été reformé par l’État pour devenir aujourd’hui le BPJEPS ANN (brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, avec spécialité en activités aquatiques et natation). Ce diplôme d’État permet à son titulaire de travailler dans différentes structures publiques ou privées, exactement comme un titulaire d’un BEESAN. Désormais, le maitre-nageur sauveteur porte le titre d’éducateur sportif des activités de la natation.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018