Excite

Directeur de la photographie : le métier

Le directeur de la photographie a un métier très diversifié, il peut travailler aussi bien des images pour le cinéma, pour la publicité ou encore pour une émission de télévision. Il attache son regard et son attention, à la couleur, au cadrage et à la lumière. Ses champs d'action changent suivant le cadre dans lequel il traite ces images.

Le directeur de la photographie a plusieurs attributions :

  • Il prépare le tournage : après avoir étudié le scénario, il participera au choix des différents lieux de tournage. Il aura un regard avisé sur tous les détails tels que le maquillage, les décors et les costumes. Avec le réalisateur, il met au point le plan de tournage et le découpage du film.
  • Faire les choix techniques : en fonction des lieux sélectionnés pour le tournage, du moment où la scène sera tournée, des cibles et des effets choisis, il sélectionne le type de caméra, la teste ainsi que les pellicules et les objectifs.
  • Diriger les différentes opérations : il dirige et coordonne les aides-opérateurs, les électriciens, les cadreurs et les machinistes. Il doit tenir compte des imprévus et savoir trouver la solution.
  • Il participe au montage : il harmonise les images, il va devoir assombrir ou éclaircir un plan, jouer avec le contraste d'un autre, afin d'obtenir une cohérence esthétique entre les séquences. Les retouches sont faites à l'aide de l'ordinateur.

Comme le photographe classique, il doit faire preuve d'une certaine sensibilité artistique, il doit oublier ses goûts et ses désirs afin de travailler pour le réalisateur. Il peut cependant laisser libre cours à sa créativité dans un grand nombre de projets. Il doit bien entendu avoir l'esprit d'équipe et être organisé. Il va évoluer avec les progrès technologiques, il doit donc avoir la faculté de s'adapter autant au matériel qu'aux différentes personnes avec lesquelles il sera amené à travailler. Sur les plateaux de télévision, son rôle est très précis et très technique. Il navigue entre plateau et régie. Au cinéma, la principale difficulté réside dans l'éclairage qui varie beaucoup. La préparation du matériel est assez longue et l'imagination est plus sollicitée.

Les clients possibles sont nombreux, mais il faut jouer sur la réputation et son carnet d'adresses pour trouver des missions régulièrement. Le plus souvent le directeur de la photographie est un intermittent du spectacle, c'est sous ses conditions qu'il sera embauché. L'autre paramètre tient à la localisation, c'est essentiellement sur Paris et la région parisienne que les demandes affluent. Il travaille dans cette région la plupart du temps.

Les études et le salaire

Le directeur de la photographie peut toucher en moyenne, en débutant, entre 1 100€ et 2 250€ par semaine de travail. Cependant, les contrats ne s'enchaineront pas forcément. Il peut avoir une formation conduisant à un BTS des métiers de l'audiovisuel, option métier de l'image. Un cursus universitaire sanctionné par un master peut ouvrir les portes, cependant ces études restent un peu trop théoriques et il faudra sans doute effectuer des stages avant d'être engagé afin de maitriser la technique en pratiquant. Ensuite, certaines écoles privées préparent à ce métier, mais elles sont couteuses et les études ne sont pas toujours à la hauteur des promesses, c'est pourquoi il est préférable de demander à d'anciens élèves des renseignements.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018