Excite

Dossier Excite : les 10 attitudes qui irritent les recruteurs en entretien

En entretien, l’espace réservé au candidat se limite à la chaise sur laquelle il est assis. Prendre ses aises sur le bureau de l’interlocuteur peut choquer. Même les coudes n’y ont pas leur place. « Un candidat qui s’installe et empiète sur l’espace personnel du salarié est perçu comme une personne envahissante et un peu trop sûre d’elle », commente Nicolas Tertrais, consultant associé dans le cabinet de conseils Advisia RH.

Le téléphone portable n’a aucune raison d’être allumé pendant un entretien. Vous devez être à 100 % disponible pour votre interlocuteur. Rien de plus vexant que de répondre à un appel en pleine discussion. C’est un manque de savoir-vivre et le recruteur ne vous le pardonnera pas.

Tout comme le téléphone portable, le chewing-gum est très mal perçu. Mâcher ou manger une quelconque nourriture est un comportement irrespectueux. Soyez conscient que cela peut anéantir la meilleure des candidatures. Certains recruteurs en ont particulièrement horreur.

La manière de se tenir assis est peut-être le comportement le plus révélateur pour un professionnel des ressources humaines. Il existe mille et une positions assises. Parmi les plus appropriées : se tenir bien droit, être calé au fond de sa chaise, se tourner bien en face, ne pas croiser les jambes, poser les mains sur les cuisses.

C’est sûr, un entretien de recrutement est toujours stressant. Essayez de repérer quels gestes trahissent habituellement votre angoisse, vous serez ainsi plus à même de les éviter : ne pas savoir où mettre ses mains, se mordre les lèvres, jouer avec un stylo, mordiller un objet, tapoter sur la table ou l’accoudoir, taper du pied, se gratter, se caresser les cheveux ou la cuisse.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018