Excite

Lumières sur le métier de doula

En France, les parents sont de plus en plus nombreux aujourd’hui à faire appel à une doula. En 2006, environ 140 grossesses sur 800 000 ont été suivies par une doula dans l’Hexagone. Or, ce métier, assez mal connu, fait souvent l’objet d’un amalgame avec celui d’une sage femme. Retour sur les véritables missions d’une doula.

Qu’est ce qu’une doula ?

Le terme doula vient du grec ancien « doulê » qui signifie servante. La doula est une femme qui accompagne une femme enceinte et son entourage jusqu’à la naissance du bébé. En français, d’autres termes sont utilisés pour désigner une doula : accompagnatrice d’une femme enceinte, accompagnante à la naissance, accompagnante périnatale, etc. En pratique, une doula apporte un soutien psychologique, une présence et une écoute à la future maman et son entourage.

Pourquoi faire appel à une doula ?

Aujourd’hui, l’intervention des sages femmes sont de plus en plus techniques. Pour diverses raisons, dont le manque d’effectifs et les surcharges de travail, elles n’ont pas vraiment le temps à accorder aux patientes. Elles ne sont plus vraiment disponibles pour suivre une femme enceinte. D’ailleurs, les futures mamans ne peuvent pas toujours être surveillés par la même sage femme, d’où le besoin d’une présence réconfortante pour le soutien moral. En général, les doulas sont des femmes qui sont mères et qui élèvent des enfants.

La différence entre la doula et la sage femme

Contrairement aux sages femmes qui ont suivi des formations médicales complètes, les doulas n’ont aucune qualification pour intervenir dans le domaine médical. Notons qu’une personne peut s’improviser doula du jour au lendemain sans formation. De ce fait, ce métier n’est pas reconnu par l’Etat et leurs services ne sont pas remboursés par la Sécurité Sociale ni par tout autre organisme.

Combien gagne une doula ?

Chaque doula est libre d’appliquer le tarif qui lui convient. Il n’y a aucun contrôle, aucune assurance professionnelle, ni de responsabilité légale. En général, les doulas facturent les visites entre 40 et 70 € et la présence lors de l’accouchement entre 300 et 450 €. Donc, si l’on compte les 5 à 10 visites et l’assistance à l’accouchement, l’accompagnement d’une doula peut dépasser les 1000 €.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018