Excite

emploi environnement à l'étranger : les astuces à connaître

Emploi environnement à l'étranger : des stages proposés régulièrement

Travailler durant l'été au ministère de l'environnement n'est pas particulièrement aisé. La Révision Générale des Politiques Publiques a engendré une réduction budgétaire sans précédent et le ministère de l'environnement, comme tous les autres ministères, a des difficultés pour trouver les ressources nécessaires pour financer des emplois saisonniers.

Et si l'on souhaite travailler, pour le compte du ministère de l'environnement, au dela des frontières, cela peut très vite se compliquer !

Pour autant, toutes les portes ne sont pas forcément totalement fermées.

Un exemple de ministère "recruteur"

Pour bénéficier d'un stage au ministère des affaires étrangères, il faut juste remplir certaines conditions :

- être de nationalité française ou ressortissant de l'Union Européenne,

- être étudiant dans un établissement français d'enseignement supérieur (formation diplômante conventionnée par le ministère des Affaires étrangères et européennes),

- disposer de la sécurité sociale.

Les candidatures doivent être déposées sur le site du Ministère des affaires étrangères. Les stages ne peuvent excéder 6 mois. Au bout de 2 mois les étudiants sont gratifiés mensuellement. Les ambassades et consulat peuvent loger gracieusement les étudiants (mais ce n'est pas systématique, il faut donc bien se renseigner). Les trajets et les différents frais, sur place, sont à la charge du stagiaire.

La sélection est importante et on a pas le droit à plus de 5 candidatures par étudiant.

En conclusion

Tout est affaire de motivation, de volonté... et de profil.

Pour ceux qui souhaitent travailler, durant l'été, dans l'environnement, à l'étranger, il faut avant tout forcer les portes, démontrer sa motivation, envoyer un CV, une lettre de motivation, rappeler par téléphone ... bref ne pas se décourager !

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017