Excite

Le marché de l'emploi saisonnier en France

Le marché de l'emploi saisonnier en France a considérablement évolué avec les différents paramètres liés à l'emploi et aux conditions sociales, du fait de la crise économique que traverse notre pays et le monde en général. Ces emplois longtemps réservés aux étudiants ou aux chômeurs désireux de reprendre une activité même sur un temps limité contraignaient souvent les sociétés à embaucher de la main-d'oeuvre venue de différents pays.

    xedos4

Les conditions de vie de la majorité des Français se sont considérablement dégradées ces dernières années, le marché de l'emploi ne permet plus de donner du travail et le coût de la vie a considérablement augmenté. Ces changements ont entrainé une nouvelle manière de voir les emplois saisonniers. En effet, le marché de l'emploi saisonnier en France a vu apparaitre de nouveaux acteurs qui cherchent des postes à pourvoir. Les chômeurs longue durée touchent le RSA qui est loin d'être suffisant pour mener une vie décente et trouver un emploi saisonnier peut permettre d'améliorer le budget de la famille. Les retraités, eux aussi, ont souvent du mal à joindre les deux bouts, et il n'est pas rare de les voir occuper ce type de fonction.

Autrefois, c'était plutôt les étudiants qui étaient les acteurs sur cette partie de l'emploi, mais aujourd'hui la concurrence devient sévère. La précarité augmentant, il n'est pas rare non plus, de voir des gens consacrer leur week-end ou leurs vacances à ses emplois saisonniers qui leur permettent de s'offrir un peu plus de confort. D'autant qu'ils peuvent être saisonniers à la mer ou à la montagne. Le propre de l'emploi saisonnier est de se dérouler sur de courtes périodes. L'agriculture, le tourisme, le vignoble sont des domaines ou l'emploi saisonnier est très important. Souvent à la même époque de l'année ils ont recours à de la main-d'oeuvre supplémentaire durant quelques semaines ou parfois quelques mois. Les vendanges, les cueillettes de fruits ou légumes, la restauration ou l'hôtellerie par exemple sont des secteurs qui peuvent proposer un travail.

Les conditions ne sont pas les mêmes, le travail est généralement intense, mais sur une période relativement courte, il oblige souvent aussi à un éloignement de son lieu de résidence habituelle. Alors qu'autrefois il permettait surtout de se lancer professionnellement dans la restauration par exemple, maintenant c'est plutôt un recours pour pallier à un manque de ressources.

Les étudiants y ont eux aussi recours surtout quand ils ne veulent pas sacrifier leurs études en travaillant toute l'année. C'est un revenu qu'ils utiliseront après au cours de l'année pour s'assumer financièrement. Certains saisonniers en font même leur activité principale. Cette situation est difficile, mais avec une expérience bien rodée, ils savent qu'ils peuvent être occupés une grosse partie de l'année et généralement ils sont d'ailleurs pris l'année suivante. Ils s'assurent ainsi un certain confort, mais sont obligés d'être très mobiles et ont donc des difficultés à s'enraciner quelque part. C'est un mode de vie choisi.

Comptabiliser les saisonniers : une évaluation très difficile

Le marché de l'emploi saisonnier en France est très difficile à évaluer. Pour mesurer l'importance de ce marché et comptabiliser le nombre de contrats salariés chaque année, il faut se baser sur des indicateurs qui peuvent sembler bien insuffisants. Il est en effet difficile d’évaluer les différents types de contrat et de repérer le nombre de personnes concernées. Dans le secteur de l’hôtellerie par exemple, on peut estimer que ce secteur employait, en 1997, 420 000 personnes en contrat de saisonnier. Alors qu'en 2005, dans le secteur agricole, ils auraient représenté plus de 937 901 contrats. Il est possible de dire que plus d'un million de Français occuperont un contrat saisonnier par an en moyenne.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018