Excite

Les emplois dans les organismes internationaux

Travailler dans une organisation internationale est une voie possible. Les emplois des organismes internationaux sont souvent des postes réservés à de hauts niveaux de compétences dans le domaine de la santé, de l'économie, des sciences ou du droit. Certains postes temporaires notamment peuvent être ouverts à un moindre niveau de formation.

L'OMS, l'Unesco, Interpol, le Conseil de l'Europe sont des exemples d'organisations internationales. Elles associent des États souverains et elles sont basées sur un traité international. Elles ne sont pas soumises au droit privé, mais au droit public international. La France est membre d'environ 180 organisations. Les employés ont un statut de fonctionnaires internationaux, car ils travaillent pour plusieurs États.

Les emplois des organismes internationaux sont très variés. Elles ont besoin de nombreux employés, les emplois de haut niveau, équivalent cadre, constituent l'essentiel de la demande. La demande est plus forte dans certains métiers comme l'administration générale, le budget, les ressources humaines. Souvent le recrutement se fait par contrats à durée déterminée qui peuvent être reconduits en contrat à durée indéterminée.

Certains postes sont très caractéristiques des emplois des organismes internationaux. C'est notamment le cas des emplois liés à la sécurité internationale, des experts en développement, des coordinateurs de programme humanitaire, des traducteurs et des interprètes. Les postes sont répartis au niveau des sièges dans le monde entier, mais la plus forte concentration reste au niveau de l'Europe, en Afrique, en Asie et en Amérique du Nord.

Le fonctionnaire international doit obéir à certains principes comme le devoir de réserve. Il doit être discret et agir avec tact et réserve. Cet aspect est valable dans l'expression de ses opinions politiques et dans l'enceinte de sa vie privée. Il doit rester impartial et refuser les cadeaux qui pourraient remettre cette impartialité en cause. Il peut par contre se syndiquer.

La rémunération

Dans le système des Nations Unies, elle est basée sur deux principes. Le principe Noblemaire fixe le fait qu'elle doit être supérieure à la fonction publique la mieux payée de l'État qui offre les meilleures conditions. Pour l'instant, elle prend en compte, la rémunération la plus haute des États-Unis. Tous les fonctionnaires fournissant un travail de même valeur sont payés de la même manière, cela quels que soient les salaires de son pays d'origine ou sa nationalité. Le salaire proposé doit être suffisamment élevé pour inciter les fonctionnaires à rester. Le deuxième principe est celui appelé principe Flemming. Il repose sur le fait que la rémunération doit tenir compte des meilleures conditions salariales au niveau local. Les emplois des organismes internationaux sont bien valorisés.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018