Excite

Quels diplômes pour enseigner le français à l'étranger ?

Ne s’improvise pas prof de français qui veut. Pour enseigner le français à l’étranger, il faut remplir toute une liste de conditions plus ou moins exhaustives. L’enseignement de la langue française à l’étranger s’inscrit dans le cadre des programmes définis par le ministère de l’Éducation nationale. Quels sont donc les critères à remplir pour enseigner le français à l’étranger ?

Le diplôme d’aptitude à l’enseignement du français langue étrangère (DAEFLE)

Avoir le français comme langue maternelle ne suffit pas pour enseigner le français à l’étranger. Il faut en effet avoir une certaine perception du français en tant que langue étrangère. La formation au DAEFLE est le résultat d’une collaboration entre le Centre National d’Enseignement à Distance et l’Alliance française de Paris. Elle peut être suivie partout dans le monde, à condition d’être titulaire d’un Bac et de passer un test obligatoire de français à l’Alliance française locale. La formation se compose de 4 modules obligatoires et 2 facultatifs qui totalisent 480 heures de cours et deux épreuves. Les contenus des cours sont orientés vers la pratique en classe : lectures théoriques, activités, exercices d’applications, etc. Notons que le DAEFLE permet de travailler dans des écoles de langues.

Les diplômes universitaires

Il n’y a pas de licence FLE (Français Langue Etrangère) à part entière, mais plutôt un parcours de 120 heures d’enseignement facultatif qui complète une licence de lettres modernes, des littératures et civilisations étrangères, etc. L’organisation des parcours FLE dans les universités se fait selon le schéma suivant : licence, master et doctorat. Après le master, il est possible de se spécialiser en FLE mais attention, cette spécialisation ne donne pas systématiquement accès à un poste de professeur.

Un marché à forte concurrence

Le marché de l’emploi dans el domaine de l’enseignement de FLE est très disparate. Certaines destinations attirent plus de candidats que d’autres, la concurrence y est donc rude, même si les opportunités sont nombreuses. Ainsi, les personnes désireuses d’enseigner le français à l’étranger doivent parfois se contenter des postes de remplaçants, à mi-temps et/ou à CDD.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018