Excite

Entreprise : humiliation au coeur du système chinois

Une vague d’émoi s’est manifestée dans tout le pays face aux pratiques cruelles de certaines sociétés. En Chine, des images sont apparues sur certains blogs et réseaux sociaux qui montrent des conditions de travail inhumaines.

On parle notamment d’un groupe d’employés en uniforme qui tournent autour d’un monument dédié à la libération qui se trouve à l’extérieur d’un centre commercial, en plein centre d’affaires… à quatre pattes… tout en se félicitant.

Après investigation, il apparait que ces employés d’une société de cosmétiques du sud de la ville de Chonqing, apprennent ainsi à résister à la pression. La police a tenté de raisonner les dirigeants en critiquant leurs méthodes, sans succès.

Certains se sont indignés devant une telle humiliation, d’autres sont moins surpris parce qu’en Chine, "pour survivre, les habitants doivent affronter l’injustice et l’avilissement".

Ce "spectacle" a attiré nombre de passants qui ont pris des photos. Ces photos qui sont maintenant sur les réseaux sociaux ou sur des blogs chinois, ont généré une polémique.

Au lendemain du 1er mai, on peut se demander où se trouve la dignité du travailleur face à une situation qui les réduit à une condition d’esclave.

En Janvier, une entreprise chinoise avait déjà choqué l'opinion publique par ses techniques de management douteuses. Une compagnie hôtelière du nord-est du pays avait contraint ses employés de participer à une séance de "coaching" quasi-militaire. Par ailleurs, certains employeurs chinois utilisent d'autres méthodes tout aussi controversées en obligeant leurs salariés à aboyer comme des chiens ou à courir presque nus en public.

"Le code du travail n’est pas vraiment respecté en Chine et des patrons peu scrupuleux croient que leurs employés doivent obéir à tout en échange du salaire qu’ils perçoivent. Ils considèrent aussi que ce type d’entraînement permet d’améliorer le travail en équipe et encourage à travailler mieux" déclare un habitant de Shangaï.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018