Excite

Chargé d'étude en environnement : gardien de l'écologie

La protection de la planète n'a jamais été autant d'actualité qu'aujourd'hui. L'hyper industrialisation dans tous les domaines ayant un impact considérable sur la pollution des eaux, de l'air, des forêts et de l'environnement en général, les postes de chargé d'étude en environnement sont de plus en plus nombreux. Ce métier nécessite de longues études.

Administrations et collectivités territoriales sont, en grande majorité, les clients des bureaux d'études pour les stations d'épuration, les projets d'aménagement du territoire et de construction, la création de réseaux routiers avec étude des tracés les moins préjudiciables à l'environnement, la gestion des stations de déchetterie par exemple. Le chargé d'étude doit déterminer la possibilité de réalisation des projets dans le respect de l'environnement qui subit l'impact de tout projet. C'est dire l'importance de cette profession.

Le chargé d'étude peut aussi se spécialiser dans l'agroalimentaire, et être sollicité par les pâtisseries industrielles, les abattoirs ou encore les fromageries afin de faire respecter la réglementation dans le domaine, la principale préoccupation étant la bonne gestion du volume considérable d'eaux usées suite au nettoyage quotidien des différents matériels, nettoyage obligatoire dans le but de respecter les conditions d'hygiène.

Tous les domaines sont représentés : forêts, air, bruit, sols. Chimistes et ingénieurs spécialisés dans la pollution due aux déchets ont fort affaire pour préserver l'environnement. Ils travaillent en étroite collaboration avec le chargé d'étude en environnement. Celui-ci peut être appelé à suivre chaque dossier dans sa totalité.

Le métier de chargé d'étude en environnement a de beaux jours devant lui, son utilité n'étant plus à démontrer. Il permet l'évolution industrielle et agricole d'un pays sans que les écosystèmes n'en pâtissent.

Des spécialisations diversifiées

Tous les secteurs d'activité étant confrontés au problème de sauvegarde environnementale, chaque projet doit être proposé à un chargé d'étude en environnement. C'est la raison pour laquelle celui-ci doit être spécialisé dans une discipline précise comme l'hydrogéologie, la biologie, la biochimie, la géologie, ou encore la chimie. Un troisième cycle est idéal.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017