Excite

Expert en assurance, un métier méconnu

L'expert en assurance joue un rôle primordial dans le remboursement en cas d'accident automobile. C'est lui qui va mesurer l'étendue des dégâts et évaluer l'indemnisation qu'il pourra proposer à l'assuré. Il peut aussi être amené à intervenir lors de l'évaluation d'un bien devant être assuré. Son métier ne se limite donc pas à la gestion des sinistres.

L'expert en assurance est un spécialiste dans un domaine bien particulier ou un corps de métier bien déterminé par exemple la réparation automobile, la construction, le transport, les œuvres d'art, la médecine, l’agriculture ou le bâtiment, par exemple.

Cette spécialisation est obligatoire, car il est appelé à évaluer des dommages ou des biens il doit donc attester de parfaites connaissances techniques dans le sujet en question. Il est amené à intervenir à deux niveaux. Avant la signature du contrat d'assurance, il évaluera le bien sur lequel porte le contrat. Il interviendra aussi dans le règlement des sinistres auto par exemple, en jouant un rôle déterminant dans l'indemnisation accordée au souscripteur.

L'expert peut exercer en indépendant et avoir alors plusieurs compagnies comme clientes. Il peut aussi être salarié d'une assurance en particulier. Dans ces deux cas, il est possible qu'il soit amené à faire une expertise des biens que le souscripteur veut assurer, la prime demandée sera alors totalement dépendante de cette estimation. Les biens concernés peuvent être aussi bien un immeuble qu'un véhicule, un objet d'art ou même une machine industrielle. La deuxième partie de son métier consiste à évaluer le montant des réparations nécessaires pour remettre un véhicule accidenté en état de marche. Il doit garantir ainsi la sécurité des propriétaires et il n'a pas le droit à l'erreur.

Si le coût des réparations est trop élevé, il devra alors l'expertiser pour déterminer le montant de l'indemnisation du contractant. Il peut aussi enquêter sur les causes et les circonstances de l'accident, quel qu'il soit. C'est la part importante du travail de terrain. Il doit pourtant assurer la partie administrative et rédiger les rapports et motiver sa décision. Il doit prendre en compte le niveau de garantie choisi par le souscripteur pour faire une évaluation juste du préjudice et de l'indemnité consentie. Une part de négociation existe aussi quand il faut faire admettre l'indemnité à l'assuré.

Formation et qualités requises

L'expert en assurance ne peut bénéficier d'une formation qui lui soit précisément attribuée. Toutefois, un niveau BAC + 2 au minimum est exigé généralement. C'est dans le domaine dans lequel l'expert veut se spécialiser que sera choisie cette formation. Dans l'absolu, on lui demandera surtout de pouvoir justifier d'une expérience professionnelle et des compétences nécessaires au choix qu'il aura fait du secteur d'exercice. Par exemple, un expert en accident corporel devra avoir des connaissances solides en médecine. Il faut être fiable, être capable de discernement, avoir une bonne capacité de jugement, des facilités d'adaptation et des facultés de négocier.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018