Excite

Quelle formation faut-il suivre pour devenir jardinier paysagiste ?

Le jardinier paysagiste réalise des travaux d’aménagement paysager suivant un plan préétabli. Il prépare le sol, aménage le terrain, y plante des végétaux et installe le système d’irrigation et d’éclairage. Il peut être amené à faire des travaux de maçonnerie et à conduire des engins de chantier. C’est donc un métier qui nécessite plusieurs compétences. Quelle formation suivre pour devenir jardinier paysagiste ?

Les études et formation pour devenir jardinier paysagiste

Les diplômes suivants permettent d’accéder au métier de jardinier paysagiste :

  • CAPA (certificat d’aptitude professionnelle agricole) travaux paysagers
  • CAPA entretien de l’espace rural
  • BEPA (brevet d’aptitude professionnelle agricole) travaux ou aménagements paysagers
  • Bac pro Production horticole
  • Bac pro aménagements paysagers
  • Bac technologique en sciences et technologies de l’agronomie et du vivant (STAV)
  • BTSA (brevet de technicien supérieur agricole) aménagements paysagers
  • BTSA production horticole

Pour ceux qui ont commencé le métier sans diplôme, il existe un BP aménagements paysagers. Il faut savoir en effet que la profession n’est pas protégée donc n’importe qui peut exercer comme jardinier paysagiste, pour peu qu’il ait une bonne connaissance du jardinage, un certain sens de l’esthétisme et les matériels nécessaires.

Un marché de l’emploi de plus en plus exigeant

Dans les parcs et les jardins, les espaces se parent de verdure grâce aux 160 000 jardiniers paysagistes qui travaillent en France, dont la moitié sont employés par les collectivités et la seconde moitié par le secteur privé. Ce développement profite aux entreprises de création et d’entretien de parcs et jardins qui ont créé plus de 2400 emplois par an depuis 2007. Aujourd’hui, ces entreprises continuent de recruter des jeunes jardiniers paysagistes, mais en accordant plus de chance à ceux qui ont au moins le bac pro. Par conséquent, ceux qui ont seulement un CAPA ou un BEPA ont plus de mal à trouver du travail.

Les perspectives d’évolution de carrières

Après avoir suivi une formation pour devenir jardinier paysagiste, le jeune diplômé peut rejoindre les quelque 20 000 entreprises de paysage et les collectivités qui se trouvent en France. Après des formations complémentaires et quelques années d’expérience, il pourra devenir architecte paysagiste ou ingénieur paysagiste. Il faut savoir que cette dernière qualification demande des études scientifiques de très haut niveau.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017