Excite

Français du monde I L'interview de Jennyfer au Portugal

  • Jennyfer

Un autre volet de notre rubrique des "Français du monde". La semaine dernière, Emilie nous présentait sa vie en Inde. Aujourd'hui, c'est Jennyfer qui nous parle du Portugal et que vous pouvez découvrir à travers son blog A la découverte et redécouverte.

Qui es-tu et comment était ta vie avant de quitter la France ?
Je suis Jennyfer, j'ai 30 ans, je suis née dans le sud ouest de la France et ai majoritairement grandi à Angers, où j'ai fait mes études de pharmacie complétées par un master d'administration des entreprises. Avant de quitter la France, je menais une vie "normale". Des amis, des sorties, de la paperasse futile, etc... J'étais sortie des études en 2009. Je vivais à Vannes, en Bretagne, avec mon conjoint. Cette période n'était pas propice à l'emploi dans mon secteur, si bien que, avec mon conjoint, nous avons décidé de quitter la France, car nous trouvions qu'il valait mieux justifier d'une période de perfectionnement linguistique à l'étranger que d'un trou sur le CV... Nous avons tout mis en place pour pouvoir partir en Australie, et finalement, début 2010, une opportunité au Brésil s'est offerte à moi. Nous avons donc juste troqué de destination. Le temps d'obtenir le visa et les autorisations nécessaires, 9 mois se seront passés, temps qui m'aura permis de travailler en tant que formatrice en pharmacie sur quelques mois. Puis début 2011, nous voilà partis de l'autre côté de l'Atlantique.

Qu’est-ce que tu fais actuellement ?
Je lutte contre le froid ! Je viens de m'installer au Canada avec mon mari, et la transition est... assez difficile côté climat ! Parallèlement, et en attendant d'être autorisée à travailler, j'anime plusieurs blogs, perfectionne mes acquis linguistiques, et prépare la publication de mon premier roman.

Pourquoi as-tu quitté la France ?
Une envie enfouie quelque part depuis longtemps + une situation économique peu réjouissante en France + une opportunité intéressante au Brésil + un conjoint prêt à me suivre dans cette aventure = un bon cocktail d'arguments qui ont fait qu'on est partis !

Pourquoi as-tu choisi le Portugal pour vivre ?
Comme je le disais plus haut, je n'ai pas quitté la France en direction du Portugal. J'ai d'abord passé deux années au Brésil. Lorsque l'aventure brésilienne a pris fin, c'est au Portugal qu'une opportunité s'est présentée, pour mon mari cette fois-ci. Autrement dit, on n'a pas choisi le Portugal, on a simplement choisi la première destination où une opportunité se présentait pour l'un de nous deux. Ca aurait pu être Thailande, Angola, Suède, Chine...

Tu retournerais vivre en France ?
Je ne crache pas sur la France, mais je ne prévois pas forcément d'y retourner pour l'instant. Ou peut-être dans les DOM TOM temporairement ?! Nous savons, pour l'avoir tenté et pour en avoir parlé avec beaucoup de monde dans notre situation, qu'il est parfois difficile de retourner vivre dans son propre pays lorsqu'on a commencé à vivre ailleurs. En fait, c'est une véritable réadaptation dont il faut savoir faire preuve dans ce cas-là.

Qu’est-ce qui te manques le plus de la France ?
- Euh... Spontanément, je dirais la famille, mais en même temps, avec tous les moyens qui existent aujourd'hui pour pouvoir communiquer, le manque n'est pas si marqué que ça. Enfin ça manque quand même hein !
- Un truc con, mais qui me manque à moi : le fait que la France soit très pet friendly et que les chiens soient facilement acceptés partout : bars, restos, train, hôtels, boutiques diverses et variées, parcs.... Je sais que ce n'est pas partout, et Paris serait notamment plus sévère à ce niveau-là, mais en province, c'est plutôt cool !

Et ce qui te manque le moins ?
- Les perpétuelles complaintes sur tout et n'importe quoi... (d'ailleurs, dans ma réponse à cette question, je ne vais faire que me plaindre, puisque je suis française hihi :-) )
- La désagréable tendance à définir une personne en fonction du travail qu'elle fait. Je m'explique : pour ma part, je ne demande que très rarement aux gens dans quoi ils travaillent ; non pas que ça ne m'intéresse pas, mais ce n'est pas ce qui fait la personne. Savoir ce qui l'anime, d'où elle vient, ce par quoi elle est passée, ce à quoi elle rêve... c'est tout ça qui fait que la personne est ce qu'elle est. Je remarque qu'ailleurs, et notamment au Brésil, au Portugal et en Australie (où j'ai passé quelques semaines), les gens s'intéressent d'abord à ce que tu es avant d'éventuellement s'intéresser à ce que tu fais, et c'est quelque chose que j'apprécie. Ca donne vraiment le sentiment d'exister autrement qu'au travers d'un nom de poste.
- Le négativisme et la morosité. En France, les reproches semblent toujours plus faciles à faire que les compliments ! Ca fait du bien d'aller dans des pays où la quasi totalité des phrases commence par quelque chose de positif, et le plus génial, c'est que c'est contagieux !! :-)

Raconte nous rapidement ton expérience au Portugal.
En fait, mon histoire avec le Portugal est double : elle a commencé en 2007, où j'ai fait un stage Erasmus à Coimbra, LA ville universitaire du Portugal. De là est née (ou a ressurgi, plutôt) une envie de découverte du monde... Ensuite, après divers stages et expériences aux 4 coins de la France, une expatriation au Brésil, divers voyages à gauche et à droite, etc, me voilà de retour au Portugal en juillet 2013. J'ai rapidement vu qu'il y aurait tout un tas de choses à découvrir, et déjà habituée à bloguer depuis plusieurs années, je me suis dit que j'allais créer et animer un blog intégralement dédié au Portugal lui-même. Blog qui rencontre aujourd'hui un grand succès, sûrement aidé par le fait que les blogs uniquement sur le Portugal ne soient pas nombreux non plus (ce n'est pas comme des blogs sur le Canada ou l'Australie, qui pululent de partout!). Il semblerait que j'aie donné envie à beaucoup de monde de venir découvrir ce joli pays ; d'ailleurs, beaucoup d'amis ou de famille sont venus nous rendre visite, mais également des lecteurs venant du bout du monde ! Nous étions installés à 60km au nord de Lisbonne, dans une petite ville bien agréable bien que peu animée. Nous appréciions notamment le fait d'habiter proche de mer, chose qui va vite nous manquer ici au Canada. Le climat était plutôt appréciable aussi, même si 2014 n'a pas été exceptionnelle (beaucoup de pluie). Et chose qui était très avantageuse et dont nous nous rendons compte seulement maintenant que nous sommes partis : la nourriture était vraiment pas chère, et vraiment bonne ! Nous savions dès le début que cette expérience avait une durée de 18 mois. Toutefois, nous avions le choix de pouvoir rester sur place à l'issue de cette période, ou de revenir en France, ou d'aller tenter une autre aventure ailleurs. C'est ce dernier choix que nous avons fait, et c'est ainsi que nous nous retrouvons aujourd'hui au Canada !

Merci Jennyfer!

Découvre aussi les auberges de jeunesse à Lisbonne: notre sélection

Si toi aussi tu es un Français du monde et que tu veux nous raconter ton expérience, n’hésite pas à nous écrire à info.fr@populis.com en indiquant “Français dans le monde”. Nous serons ravis de raconter ton histoire !

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017