Excite

Goodyear : les salariés et la direction auraient trouvé un accord

Le site d'Amiens-Nord va peut-être connaître la fin d'une lutte qui dure depuis plus d'un an. La direction de Goodyear et les syndicats ont signé mercredi dernier « un protocole de fin de conflit », qui prévoit la fin de l'occupation de l'usine, en échange du versement d'une indemnité additionnelle aux salariés qui vont perdre leur emploi.

En vertu de ce protocole, voté à l'unanimité lors d'un vote à main levée par l'assemblée générale des salariés, « la direction s'engage à verser une indemnité additionnelle aux salariés et à renoncer aux poursuites contre eux. De leur côté, les syndicats se sont engagés à évacuer l'usine », a précisé une source proche du dossier sans révéler les détails du document, notamment les sommes alloués : « C'est un accord privé et confidentiel », a précisé cette source.

La Confédération générale du travail (CGT), syndicat ultra-majoritaire sur le site d'Amiens-Nord, occupait l'usine depuis le 7 janvier, après avoir séquestré deux cadres. Les syndicalistes espéraient ainsi faire plier la direction, qui avait annoncé, le 31 janvier 2013, la fermeture du site. Le syndicat, engagé dans un bras de fer depuis plus de sept ans, voulait alors obliger le groupe à négocier avec elle de meilleures primes de licenciement pour les 1 173 salariés concernés.

Le 13 janvier, Arnaud Montebourg avait annoncé la nomination d'un médiateur, le préfet de la région Picardie, Jean-François Cordet, pour tenter de débloquer la situation sur le site d'Amiens-Nord. Mi-janvier, une première réunion avait eu lieu entre des représentants de la CGT et la direction du fabricant de pneumatiques, en présence de M. Cordet.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017