Excite

Gouvernement Hollande et les emplois d'avenir pour les jeunes

La loi sur les emplois d’avenir implique de proposer des emplois à des jeunes, qui sont assez éloignés du monde de l’emploi, que ce soit pour des raisons géographique ou de formation. Les emplois d’avenir du gouvernement de François Hollande sont là pour favoriser l’insertion des jeunes de manière durable dans la vie professionnelle.

Pour les emplois d’avenir, la définition est claire. La loi sur les emplois d’avenir prévoit de réserver certains emplois à des jeunes qui remplissent les conditions suivantes :

  • Etre âgé de plus de 16 ans et de moins de 26 ans.
  • Ne pas avoir d’emploi
  • Avoir un niveau inférieur au niveau Bac
  • Avoir de réelles difficultés pour entrer dans la vie active

Les emplois d’avenir de Hollande sont des emplois réservés selon certains critères géographiques. Les jeunes qui souhaiteraient bénéficier d’un contrat d’avenir doivent vivre dans une ZUS, zone urbaine sensible, une ZRR, une zone de revitalisation rurale ou dans un DOM/TOM. Pour les emplois d'avenir, le projet de loi est très simple : tous les jeunes en difficultés y ont accès, y compris les filles, qui ont souvent des problèmes d’insertion dans la vie active. Des dérogations sont accordées aux personnes handicapées de plus de 25 ans, afin de leur donner accès à ce type d’emplois.

Comment bénéficier d’un contrat d’avenir ?

Il faut s’en référer à une personne de la mission locale, de Pôle Emploi ou membre du réseau Cap emploi. La candidature du jeune est proposée alors aux employeurs, pour un poste qui correspond à son profil. Le contrat d’avenir est un contrat professionnel de droit privé. Il peut être conclu pour une durée indéterminée ou déterminée selon les cas.

Différences entre les emplois d'avenir et un contrat classique

Il existe des différences entre les emplois d’avenir et les contrats classiques. Durant un contrat d’avenir, le jeune est totalement accompagné et suivi par un membre de la mission local ou de Cap Emploi. L’employeur de son côté touche une aide financière qui peut atteindre 75% du Smic brut, mais aussi être exonéré de charges sociales.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018