Comment devenir guide nature ?

Le guide nature est une personne qui prend en charge des personnes : adultes, familles, associations, enfants ou personnes âgées, dans le cadre de visites guidées en pleine nature. Une visite peut avoir lieu dans un parc animalier, une réserve naturelle, une forêt ou tous types d’espaces naturels. L’objectif est de partager son savoir et de mieux comprendre la nature qui nous entoure.

Le guide nature organise des promenades guidées, afin de mieux appréhender les sites naturels et de partir à la découverte de la flore et de la faune. Un guide nature pour tous peut être amené à animer des stages, à réaliser des brochures ou à faire des conférences. Cette polyvalence demande un certain nombre de connaissances scientifiques en plus de la passion de la nature. Un guide nature des sentiers donne par exemple des explications sur les différents animaux observés, les espèces végétales et aborde l’écosystème de manière originale, afin d’intéresser son public, les petits comme les grands.

Pour un guide nature, la formation est cruciale. Cependant, la personne devra aussi posséder un certain nombre de compétences, notamment avoir une culture générale variée, un bagage scientifique solide, le goût de l’animation, être à l’aise à l’oral comme à l’écrit et maîtriser des langues étrangères. La passion de la nature et des animaux est une évidence pour tous ceux qui souhaitent s’orienter vers cette branche d’activité. Il faudra aussi faire preuve de créativité et d’imagination, être curieux et suffisamment organisé. Pour devenir guide nature, IFAPME est une mine d’informations. Il suffit de se rendre sur le site ifapme.be pour trouver de nombreux renseignements.

Un guide nature est amené à travailler dans des fermes pédagogiques, des parcs animaliers, des associations ou des organisations liées au monde de la nature. Les déplacements sont fréquents et le travail peut être effectué les jours fériés, week-ends et vacances scolaires.

La formation pour devenir guide nature

Pour devenir guide nature, il faut avoir au minimum le bac pro des milieux naturels, ainsi que le brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport. Il est fortement recommandé de poursuivre les études au-delà du bac. Le bac+2 est très apprécié et plus particulièrement le BTSA (brevet de technicien supérieur agricole). Les plus motivés peuvent pousser leurs études jusqu’à un Bac+5 dans l’environnement et la biologie.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2014