Excite

Hôtesse de l'air ou steward, un métier évolutif

Les sociétés de transport recrutent, qu'il s'agisse de la SNCF, des transports routiers, du transport aérien. En ce qui concerne le transport aérien il fait appel au PNC (comprenez le Personnel Naviguant Commercial) : hôtesse de l'air et steward.

Le métier d'hôtesse de l'air (de steward pour les hommes) nécessite une excellente condition physique car il expose à de nombreux décalages horaires, à des changements climatiques fréquents. Il oblige également à être souvent éloigné de son lieu de vie. Pourtant, c'est une profession qui tente beaucoup de jeunes. Quelles sont les conditions requises pour devenir hôtesse de l'air ?

Pour devenir hôtesse de l'air il est nécessaire de posséder de grandes qualités telles que : rigueur, excellente présentation, une parfaite élocution, une grande résistance nerveuse, le sens du contact, mais également esprit d'équipe, ouverture d'esprit, ponctualité. Il faut également être courtois et pouvoir accepter d'être mobile. Une hôtesse de l'air (ou un steward) passe la majeure partie de son temps au contact des passagers.

Le rôle de l'hôtesse de l'air est d'accueillir, de conseiller, de rassurer. Elle doit aussi veiller au bon déroulement du voyage à bord d'un avion et s'assurer que chaque voyageur soit confortablement installé.

Mais sans qu'il y paraisse vu de l'extérieur, le métier d'hôtesse de l'air n'est pas de tout repos. Lors des voyages, les escales – souvent de très courte durée - ne lui permettent pas toujours de se reposer. Pourtant, elle doit continuellement faire preuve de vigilance car il lui incombe de vérifier les bonnes conditions de vol : pour ce faire elle est chargée de vérifier les éléments de sécurité et leur bon fonctionnement tout comme l'approvisionnement des produits mis en vente à bord de l'avion, le stock de plateaux repas et leur qualité.

C'est elle aussi qui est chargée de servir les repas aux voyageurs, d'assurer – au cours des vols - la vente de produits détaxés (cigarettes, parfums et autres produits) mais également d'apporter les premiers soins aux passagers en cas de besoin.

Le Personnel Naviguant Commercial (PNC) a la possibilité d'évoluer durant sa carrière vers les postes suivants :

  • Chef de cabine et chef de cabine principal
  • Instructeur
  • Chef du Personnel Naviguant Commercial

Quant au salaire du PNC, il est variable en fonction de la compagnie aérienne. Il commence à 1400 euros bruts par mois, salaire auquel viennent s'ajouter indemnités et primes de vol long courrier. Il s'agit en tout cas d'un salaire évolutif, puisqu'une hôtesse de l'air en fin de carrière peut percevoir plus de 3500 euros bruts par mois.

Quelle formation pour devenir hôtesse de l'air ?

Avant de se lancer dans la formation permettant de devenir hôtesse de l'air (ou steward), il est nécessaire d'évaluer ses capacités physiques. Une attestation d'aptitude médicale est donc obligatoire. Celle-ci ne peut être délivrée que par un CEMPN (Centre d'Expertise Médicale du Personnel Naviguant) et n'est établie que pour une durée limitée à deux ans. Bon à savoir : cette attestation n'est pas gratuite.

Que la candidate (ou le candidat) possède un CAP ou BEP accessibles après une classe de 3ème, ou un Bac +2/3, il lui faut préparer le Certificat de Formation à la Sécurité indispensable (CSF) délivré par la DGAC (Direction Générale de l'Aviation Civile). Il faut être âgé au minimum de 18 ans. Ce certificat nécessite une centaine d'heures de formation théorique et 35 heures de pratique.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018