Excite

Ingénieur frigoriste : la fiche métier

Un ingénieur frigoriste est absolument indispensable, dès lors que l’on parle de chaîne du froid. Qu’il s’agisse de grande distribution, de logistique ou d’industrie agroalimentaire, la présence d’un ingénieur frigoriste est conseillée pour faire respecter la chaîne du froid. Voici la fiche métier de ce poste : le salaire, la formation, les débouchés et les compétences requises.

Un ingénieur frigoriste se doit d’organiser la production du matériel de réfrigération, mais aussi d’en assurer l’installation et la maintenance. Selon ses compétences, il devra aussi assurer la conception de certains équipements frigorifiques. L’ingénieur frigoriste a un panel d’activités relativement vaste. Il peut réaliser des études de marchés, contrôler des matériels et peut aussi se rendre directement chez le client. Ce métier possède de nombreux avantages, puisque l’ingénieur frigoriste peut concevoir du matériel, assurer la maintenance et vendre le promouvoir par le biais d’un poste commercial. Mais, l’ingénieur est aussi amené à intervenir rapidement lorsqu’une panne est détectée et ce, à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.

Les qualités essentielles d’un ingénieur frigoriste sont d’être perspicace, curieux et extrêmement réactif. Il ne faut pas rompre la chaîne du froid, même en cas de panne. Il faut donc trouver des solutions rapides et efficaces. Le salaire d’un ingénieur frigoriste va de 1 700 € à 2 700 €, selon l’expérience et le secteur d’activité. Un ingénieur conseil frigoriste peut espérer avoir un salaire de 2 700 € à 3 500 €. Les débouchés d’un ingénieur frigoriste vont vers les constructeurs ou installateurs de matériels frigorifiques, mais aussi les entreprises du secteur agroalimentaire où la chaîne du froid est primordiale.

La formation

Pour devenir ingénieur frigoriste, il faut avoir un bac + 5. Il faut en effet avoir un diplôme d’ingénieur qui se prépare en cinq ans, avant d’accéder à la formation d’ingénieur frigoriste. La formation généraliste orientée vers l’électrotechnique, l’énergétique, le génie climatique ou la mécanique est très appréciée des entreprises. L’Institut français du froid industriel et du génie climatique, à savoir l’IFFI, propose une spécialisation d’un an aux ingénieurs.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018