Excite

Internet et son impact sur le marché du travail

Le Conseil d'orientation pour l'emploi (COE) a été créé en 2005. Composé de partenaires sociaux, de parlementaires et de représentants des collectivités territoriales, le COE s’intéresse au fonctionnement du marché du travail en France. Le Conseil peut être saisi de toute question par le Premier ministre et les ministres chargés du travail et de l'économie. Ses rapports et ses recommandations sont communiqués au Parlement et rendus publics.

Le COE vient ainsi de publier un rapport de 128 pages sur l'impact d'internet sur le fonctionnement du marché du travail. Ce rapport détaille le fonctionnement des sites d’emploi (jobs boards), des agrégateurs d'offres, des réseaux sociaux et des plateformes de travail à la tâche/demande.

Cette dernière catégorie des plateformes de travail à la demande est un phénomène encore récent et peu étudié en France, elle recouvre par exemple les sites de «jobbing», c'est-à-dire des sites d'annonces de «petits services» entre particuliers (services de ménage, plomberie, déménagement, garde d'animaux, etc.) inspirés du site américain Taskrabbit. Mais aussi des sites de freelance qui mettent en relation des travailleurs indépendants et des porteurs de projets dans des domaines variés (technologies de l'information, web & mobile, data science, design & multimédia, écriture, traduction, etc.).

Selon le rapport du COE : «ces plateformes font l'objet d'un certain nombre de critiques et d'interrogations. Parfois accusées de faciliter l'émergence d'une concurrence déloyale à l'encontre de certaines professions, ces plateformes peuvent également favoriser une parcellisation du travail, avec un risque de précarisation dans certains cas, voire de contournement de la législation du travail».

L’impact d’internet sur le marché français de l’emploi reste néanmoins globalement positif: «Des études montrent que les personnes qui cherchent du travail sur internet en complément des moyens de recherche traditionnels trouvent désormais plus vite que celles qui cherchent hors ligne. A terme, grâce à l'exploitation des nombreuses données sur le marché du travail, internet devrait ainsi favoriser la réduction du nombre d'emplois vacants. En pratique, l'utilisation d'internet impacte en bien des domaines le marché du travail, avec bien des aspects positifs mais aussi des incertitudes, voire des risques qu'il convient de bien mesurer».

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017