Excite

La résiliation d'un contrat d'emploi CDI

La résiliation d’un contrat CDI peut avoir plusieurs motifs. Aussi bien l’employé que l’employeur peuvent résilier le contrat CDI, conformément aux dispositions du code de travail. Les différents articles du code de travail protègent les deux parties contre d’éventuels abus en précisant les obligations et les devoirs de chacune envers l’autre.

Dans le cas d’un licenciement, le salarié sous CDI a droit à des indemnités de la part de l’employeur. Le montant de ces indemnités est déterminé en fonction de plusieurs critères, et notamment celui de l’ancienneté. Cela dit, en cas de licenciement pour faute grave, le salarié n’a droit à aucune indemnité.

D’autres motifs peuvent justifier le licenciement d’un salarié par son employeur. Ainsi, ce dernier peut pour des raisons d’ordre économique mettre fin au contrat d’emploi CDI qui le lie à son employé. Toutefois, il est tenu de préciser ces motifs dans la lettre de licenciement adressée à l’employé.

De son côté, le salarié peut également rompre le contrat CDI. Il est toutefois tenu de respecter un préavis d’1 mois s’il est un employé, de 2 mois s’il est un technicien, et de 3 mois s’il est un cadre. Ce préavis peut être négocié avec l’employeur, ou même annulé si celui-ci juge que le départ de l’employé n’aura aucune incidence sur l’entreprise.

Photo : Jean.M (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017