Excite

L’accès à l'emploi pour les jeunes diplômés

  • Getty Images

La Conférence des grandes écoles (CGE) s'est intéressée cette année encore au taux d'insertion des jeunes diplômés sur le marché du travail. Cette vaste enquête a été réalisée auprès de 53 000 étudiants d'un niveau bac + 5 issus des deux dernières promotions de 173 établissements.

Les résultats sont plutôt encourageants. Six mois après leur sortie de l'école, 80,6% des jeunes diplômésont trouvé un job. Si le résultat est en légère baisse par rapport à 2014 (81,2%), être diplômé d'une grande école reste «plus que jamais un véritable passeport pour l'emploi, à l'heure où le taux de chômage des moins de 25 ans et de 24%, selon l'Insee», indique la CGE.

Autre bonne nouvelle pour les diplômés des grandes écoles : leurs salaires sont en légère hausse. Hors prime, le salaire annuel brut moyen d'un jeune diplômé s'élève en France à 32 962 euros (35 983 euros avec primes). Par ailleurs, malgré une légère baisse depuis l'an dernier, près de 3 diplômés dur 4 (73,8%) des jeunes diplômés sont en CDI et 85,3% obtiennent le statut cadre.

Loin d'être statiques, les jeunes diplômés sont aussi de plus en plus nombreux à tenter leur chance à l'étranger. D'après l'étude réalisée par la CGE, 17,6% de la promo 2014 a trouvé son premier job hors de nos frontières, contre 15% pour les diplômés de 2013. Leurs destinations préférées pour s'installer ? Le Royaume-Uni (17,4% des expatriés), la Suisse (11,3%) et l'Allemagne (9,4%).

Enfin, autre tendance qui se dégage : l'importance de plus en plus importante du stage de fin d'études dans la recherche du premier emploi. 30% des jeunes diplômés interrogés ont décroché un job par ce biais.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017