Excite

L’alcool consommé au travail par un salarié français sur quatre

  • Getty Images

Il vous arrive parfois de boire un verre de vin au déjeuner et vous ne rechignez jamais à accepter une coupe de champagne lors des pots organisés au bureau ? Alors vous faites partie de ces «actifs qui consomment occasionnellement» de l'alcool au travail. Réalisée par l'Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons (Irep), l'étude «Les Français et l'alcool» met notamment en lumière nos habitudes de consommation plutôt raisonnables de boissons alcoolisées au travail.

Ainsi, nous apprend l'étude, 75% des actifs français participent aux pots organisés au boulot, qu'il y ait ou non de l'alcool proposé sur le buffet. Ils sont même friands de ces cocktails en entreprise puisque 47% des répondants assistent à trois pots en moyenne par an. C'est notamment durant ces moments de détente entre collègues que les salariés français consomment de l'alcool sur leur lieu de travail. 24% des salariés interrogés ont ainsi déclaré qu'il leur arrive de consommer des boissons alcoolisés au travail en dehors du déjeuner. Parmi eux, 1% disent lever le coude souvent, 5% de temps en temps et 18% rarement. Et ce sont les hommes qui sont les plus concernés (28% contre 20% des femmes), en particulier les jeunes, âgés de 25 à 34 ans (34%).

Si les salariés français aiment bien boire occasionnellement de l'alcool au travail lors d'événements «festifs», ils ne sont en revanche pas franchement adeptes des déjeuners alcoolisés. Selon l'étude de l'Irep, seuls 7% des Français interrogés déclarent consommer habituellement de l'alcool au repas les jours où ils travaillent. Là encore, cette pratique est plus fréquente chez les hommes (10% contre 5% des femmes), notamment chez les plus jeunes (14% des hommes de 25-34 ans et 15% des 35-49 ans). En revanche, dans neuf cas sur dix, les salariés qui boivent de l'alcool au déjeuner déclarent s'en tenir à deux verres maximum (48% ne consomment qu'un seul verre).

L'étude réalisée par l'Irep intervient trois mois après la publication au Journal Officiel d'un décret établissant de nouvelles «modalités selon lesquelles les employeurs peuvent restreindre la consommation de boissons alcoolisées dans l'entreprise», celles-ci étant «susceptibles de porter atteinte à la sécurité et la santé physique et mentale des travailleurs». Par le biais de leur règlementation intérieure ou, à défaut, par note de service, les entreprises françaises peuvent donc désormais bannir la consommation d'alcool au bureau.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017