Excite

Le journaliste : spécialiste de l'information

Les difficultés du secteur de la presse écrite sont bien connues et le niveau d'emplois précaires y a fortement augmenté. Toutefois, si les plans sociaux se sont multipliés dans les grands groupes de presse, le nombre de pigistes (journalistes payés à l'article) a lui aussi augmenté.

En effet, le métier de journaliste est en pleine mutation car, si la presse traditionnelle est en difficulté, les nouveaux médias, comme Internet, la presse gratuite ou la TNT, sont eux en pleine expansion, mais le secteur doit repenser toute son organisation avant que l'on voit se dessiner de nouvelles perspectives pour l'emploi.

Pour s'en sortir, la plupart des titulaires de la carte de presse doivent faire preuve de polyvalence et être donc capables de travailler aussi bien pour la presse écrite, la radio la télévision… ou Internet. D'autant que la presse traditionnelle utilise maintenant deux supports, le papier et Internet.

Les journalistes doivent donc être capable, en plus de faire des enquêtes, de vérifier l'information et d'écrire, de maîtriser les outils techniques permettant de mettre l'information à la disposition des lecteurs : mise en ligne, mise en page ou montage d'images et de son…

La pratique du métier ne dépend pas seulement d'une formation en école de journalisme et les médias font souvent appel à des diplômés provenant des univers les plus divers comme sciences humaines, médecine, écoles d'ingénieurs ou de commerce.

En réalité, la capacité à écrire est primordiale et le métier s'acquiert pour beaucoup par l'expérience. Quant aux écoles spécialisées, il est très difficile d'y entrer et elles recrutent le plus souvent à bac+ 5.

Photo : BlatantWorld.com (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017