Excite

L'aide à la personne, un secteur en évolution

Le secteur d'activité de l'aide à la personne est en développement continu, probablement en raison du vieillissement de la population. Le besoin en personnel qualifié est toujours important.

Les métiers de ce secteur relèvent surtout de l'aide à domicile : assistantes maternelles, auxiliaires de vie sociale et assistants de vie, mais les métiers d'auxiliaires de puériculture et d'aides-soignants sont également en progression.

Lorsqu'on souhaite s'engager dans cette voie, la première démarche à faire sera de s'inscrire au Pôle Emploi où les conseillers se chargeront de d'orienter le candidat, et de l'informer sur les organismes de formation, les diplômes et les financements possibles.

Avec une aide financière du Pôle Emploi ou du conseil régional il sera possible de trouver une formation gratuite. De plus, une agence nationale des services à la personne s'occupe de promouvoir ces activités, qui s'exercent dans le cadre d'associations, en tant que salarié, ou sont rémunérées par chèque emploi service universel (CESU).

L'auxiliaire de vie sociale intervient chez les personnes âgées ou handicapées pour les aider dans les tâches de la vie quotidienne et leur apporter un soutien moral. Ce métier ne nécessite pas obligatoirement de formation. Il entraîne de nombreux déplacements et s'exerce à temps partiel.

Le métier d'aide-soignant nécessite, lui, une formation et consiste à assurer l'hygiène et le confort de la personne, toilette, repas, literie, hygiène de la chambre, etc.

Les métiers liés à l'enfance, auxiliaire de puériculture ou garde d'enfant, nécessitent une formation spécifique et peuvent s'exercer dans le cadre d'associations, alors que l'assistante maternelle exerce à son domicile.

Photo : Mosman Council (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017