Excite

Quelle voie pour devenir Top chef… en vrai ?

Ce sont 4,3 millions de téléspectateurs qui ont regardé la finale 2010 de Top chef, et le succès des autres émissions culinaires, comme 'Masterchef' ou 'Un dîner presque parfait', font naître des vocations parmi les jeunes.

Les professionnels font remarquer que les émissions sont surtout là pour divertir et qu'elles ne montrent pas l'exacte réalité de ce qui se passe dans les cuisines dans la vraie vie. Le métier n'est pas toujours aussi glamour et, au début, il faut apprendre la rigueur, la persévérance, les règles d'hygiène et… éplucher, tailler et nettoyer !

L'apprenti cuisinier, en CAP, commence par apprendre à se servir d'un couteau, d'un fouet, d'une casserole, il épluche, nettoie et apprend à reconnaître les produits. Il travaille plutôt le matin, car c'est le moment le plus formateur, et les apprentis mineurs ne peuvent pas travailler après 22 h, ni le week-end.

L'apprenti participe donc à la 'mise en place' en épluchant et taillant des quantités de légumes pour mieux les connaître. Il commence toujours par le froid, c'est-à-dire la composition des entrées et des desserts de base.

Après quelques semaines de formation, il peut observer le travail du chef et après 6 mois de présence, il pourra occuper l'équivalent d'un poste de commis. En général, pendant les deux années d'un CAP, ce n'est que pendant les 6 derniers mois que l'apprenti devient plus autonome.

De là à créer ses propres recettes, rôle du 'Top chef', le chemin sera encore très long et très difficile !

Photo : The U.S. Army (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017