Excite

Les études sans le Bac : quelles possibilités ?

Pour les non bacheliers, il existe des possibilités de poursuivre les études dans diverses filières de l'Enseignement Supérieur.

A l'heure actuelle les études sans le Bac ne sont plus forcément une entrave à l'emploi.

Le Baccalauréat n'est pas toujours indispensable, mais reste préférable, pour accéder à un cycle court type DUT ou BTS. Les IUT acceptent 2 % maximum de non bacheliers parmi leur effectif, ce qui est minime. Quant aux jeunes non diplômés désirant préparer un BTS, ils devront opter pour un lycée privé. La majorité des structures privées proposent d'accéder aux BTS du secteur tertiaire : assistant de direction, commerce international par exemple. Mieux vaut se renseigner auprès de ces établissements, généralement assez onéreux. Il est également conseillé de s'informer sur les outils pédagogiques mis à disposition ainsi que des pourcentages de réussite aux examens tout comme sur les perspectives de recrutement.

Le DAEU (Diplôme d'Accès aux Etudes Universitaires) permet d'accéder aux filières universitaires sans le Bac. Il se prépare en un an et s'adresse aux jeunes âgés de 20 ans au moins ayant exercé une activité professionnelle pendant deux ans. Les non bacheliers de plus de 24 ans ayant interrompu leurs études depuis au moins deux ans peuvent également accéder au DAEU. A l'inscription, il est recommandé de se renseigner auprès des universités susceptibles de préparer au diplôme et de choisir sa filière : le DAEU A à dominante Littéraire ou le DAEU B à dominante Scientifique.

La capacité en Droit est également accessible aux non bacheliers et permet d'obtenir le diplôme en deux ans au sein des Facultés de Droit. La réussite à l'examen offre la possibilité de s'inscrire en première année de Licence de Droit, à condition que les candidats aient obtenu une moyenne de 10/20. Les meilleurs éléments qui détiennent une moyenne globale supérieure à 15/20 peuvent intégrer une deuxième année de Licence de Droit.

Pour les passionnés d'activités sportives, le BEES (Brevet d’État d’Éducateur Sportif) permet d'accéder aux fonctions d’Éducateur Sportif dans plus de 60 disciplines. Les candidats doivent être âgés d'au moins 18 ans et attester d'une formation aux premiers secours (AFPS). Bien entendu, ils doivent impérativement être aptes à la pratique du Sport. Les jeunes désirant s'orienter dans cette voie ont tout intérêt à se renseigner auprès des DDJS (Direction Départementale de la Jeunesse et des Sports). Le diplôme se prépare en deux ans. Les titulaires du BEES, progressivement remplacé par le BPJEPS (Brevet Professionnel de la Jeunesse et de l’Éducation Populaire et du Sport), peuvent s'orienter vers des fonctions d'animation à l'issue de leur formation.

Force est de constater que de nombreux domaines professionnels sont tout à fait accessibles aux jeunes qui peuvent désormais poursuivre leurs études sans le Bac.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2019