Excite

Les formations par la VAE

La validation des acquis de l'expérience est une mesure permettant à toute personne quelle que soit son âge, son niveau d’études ou son statut, de faire valider les acquis de son expérience professionnelle pour obtenir un diplôme ou un certificat de qualification professionnelle.

Avant de se lancer dans une VAE, il convient d'abord de bien définir son projet professionnel. Le candidat doit s'interroger sur les orientations à donner à sa carrière. Informations et conseils peuvent être obtenus auprès de conseillers dans les centres d’information et d’orientation ou les agences pour l’emploi. A ce stade, un conseiller peut proposer de faire un bilan de compétences afin d’aider à mieux définir le projet.

La plupart des organismes publics (université, école d'ingénieurs, Conservatoire National des Arts et Métiers...) proposent un dispositif de VAE. Le CNAM reste toutefois très prisé par les candidats pour ces formations.

Pour être recevable, la demande de VAE est appuyée par un dossier comportant entre autres, la photocopie des fiches de paie, des certificats d'employeurs ou des attestations prouvant que le candidat a exercé pendant trois ans consécutifs - ou non - une activité en rapport direct avec le contenu de la certification demandée. Il se présente ensuite devant un jury qui décide de valider tout ou partie du diplôme visé. En cas de validation partielle des acquis, des formations sont proposées au candidat en vue d'obtenir la totalité du diplôme.

Il faut savoir qu’une VAE peut également être organisée dans le cadre du plan de formation d’entreprise ou d’un congé spécifique : le congé pour validation des acquis de l’expérience. À la demande du salarié, le FONGECIF dont l’entreprise relève, peut prendre en charge la rémunération et les éventuels frais liés à la VAE.

Photo : GIHE flickr.com

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017