Excite

Les métiers en France qui ne trouvent pas de candidats

Si la situation du marché de l'emploi français n'est pas pour rassurer, il existe toutefois des métiers qui recrutent mais pour lesquels il est difficile de trouver des candidats. Découvrez donc ces métiers dont personne ne veut.

Les emplois manuels tels que tourneur-fraiseur, électromécanicien, agent de maintenance ou chaudronnier sont en tête de classement. L’industrie française propose de nombreux postes qui ne trouvent malheureusement pas preneur, faute au manque de candidats formés pour de tels postes. Les formations techniques n'attirent pas et les conditions de travail dans ces secteurs non plus. Ces métiers manuels subissent ainsi une crise de vocation.

Dans le même ordre d’idée, les métiers du bâtiment souffrent également d'un désintérêt flagrant. Pour faire face au manque de main d'œuvre qualifiée, les entreprises du bâtiment ont souvent recours à l'intérim pour répondre à leurs besoins. Trop contraignants et mal payés, les métiers du bâtiment ne constituent plus un choix de carrière.

Ensuite, un peu plus surprenant, la profession de chauffeur routier, cas exemplaire où l’on peut dire que les kilomètres tuent littéralement l'envie d'exercer le métier. Passer de longues heures à arpenter les routes, vivre loin de chez soi et trop souvent pour un salaire peu avantageux ne séduit plus les jeunes générations.

Quant aux métiers techniques, dans la maintenance par exemple, ils subissent depuis plusieurs années une grosse pénurie de candidats. Ainsi, dans les transports ou l'industrie, les entreprises françaises n'arrivent pas à recruter.

Enfin, une image négative et tenace colle elle aussi aux métiers de la compatibilité et de la finance. Ennuyeux, routiniers, fait pour les matheux, le secteur voit un grand nombre de ses professionnels partir en retraite sans avoir de nouveaux candidats diplômés pour prendre le relai.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017