Excite

Loin des séries télé, le technicien de scènes de crime

'Les Experts', 'NCIS' ou le 'RIS', les séries télévisées américaines, mais aussi françaises, ont fait du technicien de scènes de crime un véritable héros. Dans la réalité, on l'appelle 'gestionnaire de scène d'infraction' ou 'technicien spécialisé IJ' (Identité Judiciaire).

Ce métier consiste à aller sur les scènes de crime pour recueillir tous les indices permettant d'aider l'enquête : objets, empreintes, sang et tout autre élément humain. Ils sont ensuite apportés au laboratoire où d'autres techniciens vont les analyser.

Pour présenter sa candidature comme ASPTS, il suffit d'avoir le brevet des collèges, mais certaines personnes titulaires de diplômes scientifiques, chimie, biologie, électronique, informatique… peuvent être intéressées par ce métier très particulier.

S'agissant d'un métier de fonctionnaire, le recrutement se fait sur concours, avec une épreuve de pré-admissibilité, suivie d'un entretien qui permettra de choisir les candidats qui ont une réelle motivation, loin de l'effet de mode.

Les personnes recrutées doivent être vives, réactives et méthodiques et elles font dix semaines de stage de formation pour apprendre les techniques, avant de se rendre sur le terrain avec des collègues qui leur apprendront les ficelles du métier.

Au bout de quatre ans d'expérience, l'ASPTS pourra postuler aux concours interne de technicien de PTS, mais ce poste peut aussi être visé directement par concours, avec un diplôme de niveau bac+2.

Commence alors le travail en laboratoire, consistant à analyser les prélèvements effectués par les ASPTS sur le terrain. Il existe alors 12 spécialités allant de la balistique et la biologie ou la chimie, en passant par la photographie ou la physique.

Photo : Everfalling (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017