Excite

Mentir sur son CV ? Quelques astuces

Pour décrocher un emploi, on est parfois prêt à tout face à la concurrence, même à mentir sur son cv. Si cette tricherie peut-être perçue comme une forte motivation à travailler, les employeurs ne le voient pas du même œil et selon les fausses informations données, cela peut coûter cher. Alors comment arranger subtilement la réalité sans déclencher les foudres de son futur patron ?

Eviter la discrimination

Certains petits mensonges, ou omissions ne portent pas de grave préjudice pour l’embauche, surtout si le but est d’éviter une discrimination. Ainsi indiquer une adresse dans un secteur proche de l’entreprise alors que vous habitez loin peut vous éviter une éviction de la pile de cv. L’âge, la situation familiale peuvent être des facteurs qui font peur à certains employeurs mais plutôt que de mentir sur ce point, vous n’êtes tout simplement pas obligé de les mentionner sur votre cv.

Diplômes

Mentir sur son cv au sujet des diplômes est absolument à proscrire. Si l’employeur souhaite vérifier que vous êtes bien titulaire des diplômes mentionnés sur votre cv (et cette information est de plus en plus vérifiée), vous courez au devant de nombreux ennuis, surtout si le pot aux roses est découvert après votre embauche. Cependant, les diplômes ne sont pas toujours l’élément décisif pour une embauche et vous pouvez mettre en avant vos compétences et expérience.

Compétences

Vous valorisez dans cette rubrique tout ce que vous savez faire et qui peut apporter une valeur ajoutée pour le poste ou l’entreprise que vous convoitez. Ici vous pouvez subtilement faire valoir ce que vous avez réalisé dans vos précédents emplois ou stages, rajoutez certaines compétences que vous n’auriez pas ou peu appliquées, à condition d’être capable de les réaliser une fois en poste sinon vous seriez vite démasqué.

Expérience

C’est sans doute la rubrique du cv où les candidats mentent le plus. Et les employeurs qui le savent, vérifient de plus en plus les informations. Ajouter des emplois imaginaires n’est vraiment pas une bonne idée. Le plus souvent, les mensonges portent sur les dates et durée des emplois précédents pour éviter de montrer les périodes sans travail. Pourtant le chômage n’est plus tabou de nos jours, les patrons savent combien il est difficile d’avoir une carrière linéaire et les périodes creuses sur un cv ne sont pas un drame. Plutôt que d’essayer de les camoufler, valorisez-les, dites que vous en avez profité pour élever vos enfants, voyager, acquérir de nouvelles connaissances…

Mentir sur son cv n’est pas anodin et l’on prend toujours le risque d’être démasqué, ce qui n’est pas favorable à l’embauche. Toutefois il n’est pas interdit d’arranger un peu la réalité, si cela est fait intelligemment, dans le but de maximiser vos chances et non de tromper l’employeur. Et s’il découvre votre petit subterfuge, pourra-t-il vous en vouloir d’être vraiment motivé à travailler ?

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2017