Excite

Métiers : l'interview Excite d'un Musicien intervenant

  • Excite France

Excite France a demandé à un Musicien intervenant dans les écoles primaires et maternelles de nous raconter son parcours et son activité. Vous êtes musicien et aimez les enfants ? Ce métier est peut-être fait pour vous.

Excite : Musicien intervenant est un métier assez méconnu du grand public. Pourriez-vous nous le décrire en quelques mots ?

Bernard Larquier : Son rôle est de conduire des activités musicales diversifiées dans la classe, permettant aux enfants d'acquérir des savoir-faire musicaux (chant, rythme, danse, jouer d'un instrument...), de développer leurs capacités d'écoute et de jugement esthétique personnel, de découvrir le plaisir de créer et de vivre des expériences artistiques en groupe.

Excite : Comment devient-on musicien intervenant, quelles sont les formations ?

BL : La formation de base, dite "formation initiale", est assurée dans l'un des 9 Centres de Formation des Musiciens Intervenant (CFMI) de France. Elle se déroule sur 2 ans, à temps plein, au sein d'une promotion de 20 étudiants, et comporte environ 1500 heures de formation dont 1/3 sur le terrain. Elle est sanctionnée par le Diplôme Universitaire de Musicien Intervenant (DUMI).

Excite : Quelle a été la votre ?

BL : Je suis autodidacte. Avant cette formation de musicien intervenant, j’ai étudié "sérieusement" la guitare classique et la formation musicale auprès d’un professeur privé et concertiste très compétant. J’ai commencé par jouer du piano, j’ai toujours pratiqué le chant depuis ma tendre enfance.

Excite : Quel est le bon profil pour entamer cette carrière ? Faut-il être diplômé en musique ?

BL : Il faut surtout aimer la musique et avoir un très bon contact avec les enfants. Il faut apprécier l’enseignement et avoir quelques aptitudes pour développer des projets. Il faut se créer son emploi, diversifier son activité : création de spectacle, animation musicale lors de stage, formation auprès d’adultes, cours d’instrument. Elargir son champ d’intervention auprès d’un public différent : petite enfance, population handicapée, personnes âgées…

Il est indispensable de posséder un diplôme pour intervenir au sein de l’Education nationale.

Excite : Dans ce métier, qu'est ce qui est le plus important : aimer travailler avec les enfants ou aimer la musique ?

BL : Il est évident que ces deux aptitudes sont liées. Aimer la musique constitue une disposition à bien connaître, à maitriser cette discipline. Aimer le contact avec les enfants, c’est avant tout chercher à comprendre le développement de l’enfant et avoir une pédagogie adaptée à son évolution. On connait très bien actuellement les bienfaits de la musique pour le jeune enfant dans le domaine des acquisitions scolaires, dans son comportement social et ses rapports avec les autres.

Excite : "Pouvez-vous nous raconter rapidement votre parcours et ce qui vous a amené à choisir le métier de musicien intervenant ?"

BL : Pour toutes les raisons évoquées précédemment, l’amour de la musique et de l’enseignement. Mais également cette liberté de création que ce métier procure, développer son coté artistique dans le domaine musical, lors de concerts et spectacles pour jeune public.

Excite : Avez-vous une spécialité à l'intérieur de la profession ?

BL : Oui, j’ai été éducateur pendant plusieurs années. Et en tant que musicien intervenant, je me suis spécialisé dans la petite enfance, autrement dit l'intervention dans les crèches.

Excite : Pensez-vous que ce métier soit à conseiller aux jeunes. Offre t-il des débouchés ?

BL : Nous sommes en pleine mutation des métiers traditionnels, la société à besoin de se doter d’outils pédagogiques pour éduquer l’enfant dans sa globalité. L’école enseigne les disciplines intellectuelles, les conservatoires forment nos futurs musiciens professionnels, il reste une place pour développer le bien-être de nos enfants. L’aménagement du temps scolaire va permettre j’espère de favoriser cette nouvelle orientation artistique et créer des emplois pour les musiciens.

Excite : Vous tenez un blog [http://www.cantata-web.fr/] depuis plus d'un an dans lequel vous partagez votre expérience de musicien intervenant, votre connaissance de la chanson pour enfant. Pouvez-vous nous expliquer votre démarche ?

BL : Je suis bien conscient de l’originalité de mon travail. Il demeure assez atypique, surtout mes interventions auprès de la petite enfance au sein des crèches. Cantata est un blog destiné aux enseignants des écoles primaires et maternelles, au personnel des crèches, des éducateurs mais aussi aux parents de jeunes enfants. Il réunit, dans de nombreux articles des propositions d’interventions musicales "clé en main", il relate mes expériences professionnelles auprès de différentes structures pour enfants et classe des chansons collectées pendant des années. Il propose également des chansons de ma composition. Chansons adaptées aux tranches d’âge et créées pour une fonction, un rôle et une activité déterminée (Jeu de mains, jeu de balancements, danses, prendre conscience de son corps…)

Excite : Vous êtes à quelques mois de la retraite, et vous êtes un des rares professionnels de la musique pour la petite enfance. Vous êtes en outre chanteur et créateur de spectacles. Au vu de cette expérience, si vous vouliez créer des vocations, que diriez-vous à un jeune prêt à prendre le relais ?

BL : Ce métier m’a donné beaucoup de satisfaction qui on a laissé une trace dans ma vie avec les autres. J’aime le contact et la vie en société. Je me suis libéré de ma timidité. Je me suis livré à la création sans complexe. Les enfants ont été pour moi formateurs, aller toujours à l’essentiel et garder cette âme juvénile où tout peut être remis en cause. Cette pensée reste une ligne directrice dans ma structuration et mon évolution en tant qu’être humain.

Excite : Merci beaucoup Bernard Larquier

Plus d'infos sur le blog Cantata http://www.cantata-web.fr/

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018