Excite

Michelin supprime plus de 700 emplois

Le géant du pneu Michelinva supprimer 706 emplois sur son site de Joué-les-Tours. Les syndicats SUD, CFDT et CGC ont signé le plan social entérinant l’accord conclu avec la direction. La CGT n'a en revanche pas pris part au vote.

Michelin a décidé de réduire la voilure dans le cadre d'un arrêt programmé de la production de pneus poids lourds dans le département de l'Indre-et-Loire, dans lequel se trouve son site. L'accord a été conclu après trois mois de négociations émaillés par plusieurs grèves.

Michelin avait annoncé en juin dernier son intention de regrouper à La Roche-sur-Yon la production des pneus poids lourds et de supprimer plus de 700 postes à Joué-les-Tours à partir du 1er semestre 2015. Deux-cents postes devraient cependant être maintenus sur le site tourangeau.

Pour rappel, en octobre 2013, Michelin avait publié un chiffre d'affaires en baisse de 5,8% au troisième trimestre à 5,1 milliards d'euros. L’entreprise s'était montrée extrêmement prudente pour la fin de l'exercice, avertissant qu'elle devrait souffrir plus que prévu de la vigueur de l'euro.

Pour conclure, le PDG de Michelin, Jean-Dominique Senarda « promis » de ne pas laisser tomber la Touraine. En effet, Michelin Solutions, filiale du groupe, va s'implanter dans la région : 30 emplois à la clé, d'ingénieurs et techniciens chargés d'analyser les données recueillies auprès des flottes de camions, « 200 » plus tard, espère-t-il. « C'est pour faire passer la pilule » s'irrite le syndicaliste Sud, Olivier Coutant. En attendant, ce dernier positive : « Les salariés y voient plus clairs et vont passer une fin d'année moins agitée ».

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018