Partir en mission humanitaire de manière bénévole et gratuite

Que vous souhaitiez vous rendre utile est en soit un vœux très honorable. Mais comment partir pour une mission humanitaire bénévole et gratuite ? En effet de nombreuses associations proposent des missions excessivement chères ou en plus des billets d'avion vous devrez payer une "participation". Le tout peut s'élever rapidement à plus de 2000 euros pour un seul mois...

Certaines missions humanitaires sont ouvertes à tous, quelle que soit votre formation. Les volontaires n’ont donc besoin d’aucune qualification particulière. D'autres missions sont accessibles en fonction de vos compétences et de vos diplômes. Pourquoi partir ? Une mission humanitaire peut-être en plus d'un épanouissement et d'une aide concrète apportée à la population d'un pays en difficulté, un plus sur votre curriculum vitae. Certaines organisations peuvent vous prendre en stage dans le cadre de vos études. Bon à savoir : certaines missions peuvent se faire en famille avec vos enfants (à partir de quatre ans) ou en couple.

Pour la plupart des missions, vous devrez payer au moins les billets d'avion de votre poche. En effet, les organisations humanitaires ne sont généralement pas très riches et n'ont pas la possibilité de prendre en charge les déplacements. En revanche, si vous avez entre 16 et 25 ans, vous pouvez effectuer une mission humanitaire dans le cadre du "service civique de solidarité" et vous serez indemnisé à la hauteur de 446,65 € nets/mois. Pour les jeunes bénéficiaires du RSA, appartenant à un foyer social ou titulaire d'une bourse de l'enseignement supérieur  (5e échelon ou au delà) on droit en plus de l'indemnité de base du service civique de solidarité à une majoration d'indemnité de 101,68 € par mois.

 

 

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2014