Excite

Orthoptiste : quelle formation, quel salaire ?

L'orthoptiste est un auxiliaire médical qui travaille en collaboration avec l'ophtalmologiste, l'opticien mais également les autres professionnels de la santé et la médecine du travail. L'orthoptiste ne peut intervenir que sur prescription médicale. Cette profession est majoritairement exercée par des femmes. On compte à peine un dixième d'hommes orthoptistes. Le secteur a connu une augmentation fulgurante depuis 2002. Comment devient-on orthoptiste, et quel est son rôle ?

Les titulaires d'un Baccalauréat peuvent tenter le concours d'orthoptiste. Celui-ci est aussi ouvert aux titulaires d'un DAEU (Diplôme d'Accès aux Etudes Universitaires). Les jeunes scolarisés en classe de Terminale peuvent également tenter ce concours, mais ils sont liés à l'obligation de justifier de la réussite au Bac pour suivre les études d'orthoptiste. Aucune limite d'âge n'est exigée. Après réussite au concours, les candidats peuvent suivre leurs études au sein d'une UFR (Unité de Formation de Recherche) ou d'une Faculté de Médecine. Le cursus dure trois ans. A l'issue, le certificat de capacité d'orthoptiste est décerné.

Un orthoptiste peut travailler en clinique, en milieu hospitalier ou en libéral. L'orthoptiste a pour rôle de repérer les troubles visuels des personnes âgées, mais également des enfants et jeunes adultes. Ces troubles sont nombreux et atteignent tous les âges de la vie. Ils peuvent être pathologiques (malvoyance, strabisme, Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age plus connue sous l'appellation DMLA) ou accidentels. Il peut s'agir aussi d'une simple fatigue oculaire souvent liée à un travail intensif sur écran. Il appartient à l'auxiliaire médical de mettre en place une rééducation afin de réadapter la vision. Cette rééducation, adaptée à chaque défaillance, implique le travail des muscles des yeux qui sont sollicités lors des mouvements oculaires.

Spécialiste de l'orthoptie : quel salaire ?

En centre hospitalier, l'orthoptiste gagne en début de carrière environ 1200 euros par mois. Après quelques années d'expérience, son salaire peut atteindre 2000 euros par mois. En ce qui concerne les revenus d'un auxiliaire médical qui ouvre un cabinet d'orthoptie, ils sont en rapport avec l'importance de la clientèle. Mais il ne fait aucun doute qu'ils seront nettement supérieurs à ceux d'un orthoptiste salarié, à savoir entre 2000 et 3000 euros par mois.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018