Excite

Pâtissier, pour les fondus de gourmandises

Quel beau métier que celui de pâtissier ! Mais les difficultés de la profession sont sans commune mesure avec la douceur des gourmandises préparées par cet artiste. Oui, la pâtisserie est un Art, et elle en fait rêver plus d'un. Formation, salaire : petit guide de l'accession à l'un des plus nobles métiers du monde.

Le pâtissier peut s'installer à son compte ou travailler en tant que salarié. Si le but est d'ouvrir sa propre pâtisserie, il sera nécessaire de se démarquer car la clientèle est de plus en plus exigeante. Certes, la gestion d'entreprise ne s'invente pas. Devenir artisan pâtissier implique donc une bonne formation de pâtissier mais également de gestionnaire.

Quelle que soit la voie choisie, le pâtissier doit être doté d'une certaine dose d'inventivité mais également de courage. La profession exige de nombreuses heures de travail, en position debout, dans des conditions pas toujours faciles. Les journées commencent très tôt, d'autant plus dans le cas du boulanger-pâtissier. On ne devient pas pâtissier parce qu'il faut bien travailler, mais parce que l'on est passionné. Il est possible d'atteindre en cours de carrière une position élevée si les créations pâtissières ont permis au pâtissier de se faire une renommée. Il peut également se spécialiser en chocolaterie, confiserie ou encore dans la confection de glaces. Pour ce faire, mieux vaut privilégier une formation solide après la classe de 3ème, à savoir :

Plusieurs CAP sont à considérer : boulanger, chocolatier-confiseur, glacier-fabricant, pâtissier

  • Bac Pro boulanger-pâtissier
  • Bac Pro "Technicien conseil de vente en alimentation" Option produits alimentaires
  • Mention Complémentaire boulangerie spécialisée
  • Mention Complémentaire pâtisserie boulangerie
  • Mention Complémentaire pâtisserie, glacerie, chocolaterie et confiserie spécialisées

Le pâtissier doit effectuer un apprentissage. C'est là qu'il va faire connaissance avec son futur métier et apprendre les rouages de la profession. Il va pouvoir s'instruire auprès de professionnels. Ce n'est qu'après l'apprentissage qu'il devient ouvrier. Plus tard, si les conditions le permettent, mais également s'il effectue son métier avec brio, il pourra devenir responsable d'une équipe. Le choix de s'installer à son propre compte ne doit jamais être précipité. Le métier de pâtissier requiert patience et savoir-faire.

Evolution de carrière et salaire

Un pâtissier peut devenir responsable de laboratoire ou responsable dans une grande surface. Les métiers de bouche accessibles aux pâtissiers sont nombreux : celui de traiteur offre de belles opportunités. Et pour les personnes attirées par les contrées lointaines, il est tout à fait possible de s'installer à l'étranger. La pâtisserie française est réputée dans le monde entier, ce qui aide considérablement à se faire une clientèle. Enfin, en fonction du niveau de formation, de l'expérience et du grade, le salaire d'un pâtissier se situe entre 1400 euros et 4500 euros par mois.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2018